EmiratesAdidas

Real Madrid - Sevilla

2-0: Casemiro et Modric offrent une grande victoire au Real

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 19/01/2019 | Alberto Navarro

Le superbe but du Brésilien et celui du Croate offrent les trois points face à Séville dans un Bernabéu en communion avec ses joueurs.
  • La Liga
  • Journée 20
  • 19/01/2019
Santiago Bernabéu
2
0
Le Real Madrid entame la seconde phase de la Liga par un succès convainquant face à Séville, l'une des meilleures formations de la compétition, et a renoué le lien avec son public dans un match qu'il a dominé du début à la fin. Le résultat aurait même dû être plus abrupte au Bernabéu, mais qu'importe. L'ouverture du score est un mélange entre puissance et précision, une frappe de Casemiro qui a ravi chaque spectateur présent au stade.

Dès le coup d'envoi, le Real Madrid montre un visage solidaire et dominateur, en exerçant un pressing haut qui permet des récupérations rapides. Ce qui est le cas sur la première incursion madridista au bout de six minutes.Modric récupère le cuir au milieu et lance Benzema qui, à son tour, trouve Vinicius Jr. qui se retrouve en face à face avec Vaclík. Sur ce premier avertissement, le portier andalou s'interpose.

Un rythme soutenu, des occasions à la pelle
Les minutes s'écoulent et la main mise des Madridistas se fait de plus en plus sentir. Pourtant, sur une contre-attaque, Séville est proche d'ouvrir le score par l'intermédiaire d'Escudero, qui n'arrive à prendre le meilleur sur Courtois en face à face. Le premier acte se termine ainsi sans le moindre but, même si dans le temps additionnel, les frappes de Benzema et de Vinicius apportent du danger devant les cages de Vaclík.

CASEMIRO S'EST ÉTRENNÉ DANS CETTE LIGA AVEC UN GOLAZO.

Le second acte tourne au monologue madridista. Les Blancs ont la possession et les occasions. Casemiro, à la 54', et Modric, à la 57', s'essayent à la frappe lointaine mais ne règlent la mire. Une minute plus tard, le Croate insiste, mais sa tentative depuis le point de penalty se heurte à un défenseur de Séville avant de s'écraser sur l'extérieur du poteau.

Les Blancs montent en puissance
Le Real rentre alors dans ses meilleures minutes. Sur une action en soliste de Vinicius Jr., sa frappe passe à quelques centimètres de la cage adverse. Le but tant attendu ne semble qu'une question de temps, d'autant plus quand Ceballos, à la 67', trouve la barre transversale. La domination locale est totale, les occasions s'enchaînent, comme quand un centre de Reguilón, suite à un corner, trouve le crâne de Casemiro mais toujours pas le fond des filets (74').

Séville tente de faire le dos rond, mais finit bien par s'avouer vaincu cinq minutes plus tard. Casemiro envoie une puissante et précise frappe de 30 mètres que Vaclík ne peut détourner qu'au fond de ses filets. Mieux encore, dans le temps additionnel, Modric conclut son énorme prestation d'un but en récupérant le cuir dans les pieds de Carriço. Le Real Madrid a renoué avec le Bernabéu.

Buscar