EmiratesAdidas

Real Madrid - Atlético de Madrid

0-0: Le Real a tout tenté

Voir galerie

ARTICLE | 29/09/2018 | Javier García

Le derby s'est terminé sur un score de parité malgré la domination madridista dans une seconde période vibrante.
  • La Liga
  • Journée 7
  • 29/09/2018
Santiago Bernabéu
0
0
Le Santiago Bernabéu a vécu un nouveau derby vibrant et chargé d'émotion. Real Madrid et Atlético ont concédé un match nul et sans but, mais pas sans intensité ni combat. Largement supérieurs durant le second acte, les Madridistas ont terminé la rencontre en faisant le siège de la surface adverse et en se créant des occasions pour arracher les trois points. Courtois et Oblak ont réalisé des parades exceptionnelles dans une rencontre où a débuté Vinicius Jr.

Dès le coup d'envoi, le match annonce la bataille entre deux styles de jeu opposés. Quand le Real Madrid veut prendre la possession pour se créer des occasions, l'Atlético essaye de récupérer rapidement pour se projeter directement dans la surface de Courtois. Saúl est le premier à se mettre en évidence et à chauffer les gants du portier belge. Du tac au tac, Bale répond d'une frappe que repousse également Oblak. Mais la première occasion franche est à mettre au crédit de Griezmann, qui oblige Courtois à sortir le grand jeu (18'). Trois minutes plus tard, Kroos dépose un coup-franc sur Bale dont la reprise croisée frôle le montant.

Un Courtois en feu
Chaque possession et chaque ballon entraînent une bataille de haut-vol. La rencontre, très tactique, est hachée par de nombreuses interruptions de jeu. Ce qui n'empêche pas le Real, par le biais de Carvajal sur le flan droit, d'aller de l'avant. Côté rojiblanco, le danger intervient en contre. Diego Costa, dans un nouveau face à face, se heurte à un Courtois des grands soirs(37'). Juste avant la pause, les Madridistas se projettent toujours vers l'avant: Bale s'essaye de loin, et Asensio tente de tromper Oblak entre les jambes.

VINICIUS JR. A OFFICIELLEMENT DÉBUTÉ AVEC L'ÉQUIPE PREMIÈRE.

La seconde période commence avec un changement dans les rangs madridistas, Ceballos prenant la place de Bale. Dans le jeu, le Real reste dominateur. En moins de cinq minutes, Casemiro et Asensio créent du danger dans la surface adverse. Avec un Ceballos très actif au milieu, les Blancs gagnent la bataille de la possession et cherchent à trouver la faille dans la défense rojiblanca. À la 64', c'est au tour de Modric de s'essayer d'une frappe lointaine. Sur l'action suivante, Asensio se retrouve en face à face avec Oblak, le gardien de l'Atlético remportant le duel.

Des occasions pour finir
Les minutes s'écoulent et, malgré la supériorité madridista, le tableau d'affichage ne varie pas. À un quart d'heure du terme, l'Atlético est recroquevillé dans sa surface et subit les coups de boutoir du Real. Comme quand Ceballos et Modric combinent et trouvent Carvajal dont la frappe est repoussée par Oblak (77'). En face, Filipe Luis, à la 81', déclenche la première frappe des visiteurs en seconde période. Lucas Vázquez et Vinicius Jr, qui débute officiellement, renforcent l'attaque blanche, mais ne peuvent faire pencher la balance du côté du Real.

Buscar