EmiratesAdidas

Real Madrid - Girona

6-3: Démonstration de force avec un quadruplé de Cristiano Ronaldo

Voir galerie

ARTICLE | 18/03/2018 | Alberto Navarro

Lucas Vázquez et Bale ont inscrit les deux autres buts de Madridistas qui signent face à Gérone leur quatrième succès de rang avant la trêve internationale.
  • La Liga
  • Journée 29
  • 18/03/2018
Santiago Bernabéu
6
3
Le Real Madrid a décroché face à Gérone sa quatrième victoire consécutive avant la trêve internationale pour signer un mois parfait. Face à l'exhibition offensive des Madridistas et le récital de Cristiano Ronaldo, auteur de quatre bus, l'équipe révélation n'a rien pu faire.

Dès le coup d'envoi, le Real Madrid s'implique et veut mettre fin à tout suspens. Pour se chauffer, il se procure deux occasions franches. La première, un coup-franc de Cristiano Ronaldo, est sortie in extremis par le bout des gants de Bono. La seconde, oeuvre de Lucas Vázquez lancé plein fer par un Benzema de gala, est encore une fois repoussée par le portier catalan.

Une ouverture du score d'école
Finalement, sur l'offensive suivante, les Merengues font la différence. Kroos joue rapidement son corner avec le Brésilien qui lui remet, puis trouve au point de penalty un Cristiano Ronaldo qui se fait un plaisir de fusiller le gardien adverse. De même, le Portugais ajoute le nom d'un 64ème adversaire à sa liste des équipes victimes de ses buts sous le maillot du Real Madrid.

Gérone maintient le suspens
Mais Gérone ne se laisse pas faire, et est même proche de l'égalisation au quart d'heure de jeu. Le bon centre de Mojica trouve le bout du crâne de Portu qui manque le cadre d'un rien. Et même si le Real pense doubler la mise par l'intermédiaire de Lucas Vázquez, signalé à tort hors-jeu, ce sont bien les Catalans qui remettent les pendules à zéro. Granell se charge de frapper le corner et de le déposer sur la tête de Stuani. Jusqu'à la pause, les protégés de Zidane tentent de reprendre l'avantage, en vain. Cristiano Ronaldo (33') et Asensio (36') tentent de tromper la vigilance d'un Bono qui permet aux siens de rester au contact à la mi-temps.

Cristiano Ronaldo a marqué 17 buts lors de ses 8 derniers matchs.

Le second acte ne peut commencer sur de meilleures bases. Trois minutes après la reprise, les Madridistas reprennent l'avantage. Sur une passe géniale de Benzema que Cristiano Ronaldo définit tout aussi habilement du pied gauche. Le Real Madrid ne s'arrête pas là et, mieux, fait le break dix minutes plus tard sur une action d'école. Benzema trouve Marcelo, ce dernier rend la pareille au Français qui trouve Cristiano Ronaldo. Feintant la frappe, le Portugais sert au contraire Lucas Vázquez qui, d'un plat du pied, fait trembler les filets.

Cristiano Ronaldo sur son nuage
La formation merengue profite et fait profiter son public. Marcelo reçoit les acclamations de la foule pour une remise en talonnade qui lance Asensio, dont le centre ajusté trouvé la tête de Nacho qui envoie le cuir sur la transversale. Comme une tornade, le Real y va même de son quatrième but de la soirée à la 65'. Trouvé par Asensio, Benzema enchaîne avec une frappe que Bono repousse dans les pieds d'un Cristiano Ronaldo à l'affut et décisif.

C'est le moment choisi par Gérone pour réduire l'écart, Stuani marquant de nouveau de la tête, et de nouveau sur coup de pied arrêté. Pour rendre aux Madrilènes leur entrain initial, Zidane fait entrer Bale et Modric en lieu et place d'Asensio et Kovacic, et lance des derniers instants fous. D'abord, Bale est servi par Modric et règle la mire (86'). Puis, Juanpe envoie un corner au fond des filets de Keylor Navas (88'). Enfin, dans le temps additionnel, Cristiano Ronaldo signe son quadruplé. Une fête et une pluie de buts au Bernabéu.

8

Milieu de terrain

Buscar