EmiratesAdidas
Valencia - Real Madrid

2-1: Le leader s'incline à Mestalla

Voir galerie

ARTICLE | 22/02/2017 | Alberto Navarro

Le Real Madrid n'a pu ramener un point du premier de ses deux matchs en retard de Liga.
  • La Liga
  • Journée 16
  • mer., 22 févr.
Mestalla
2
1
Malgré sa domination de la rencontre, le Real Madrid est tombé à Mestalla en grande partie à cause de son début de match, puisque le leader de la Liga encaisse deux buts en moins de dix minutes. D'abord, Zaza, dos au but, envoie une demi-volée en pivot sur laquelle Keylor Navas ne peut rien faire (4'). Un coup dur, d'autant plus que cinq minutes plus tard, sur un contre rapide, Orellana double la mise.

Le Real Madrid doit alors orchestrer une remontada, ce qu'il entame au quart d'heure de jeu. Cristiano Ronaldo contrôle dans la surface, se défait de son adversaire d'un passement de jambe et envoie une lourde frappe. Le cuir file devant la ligne de but, James, avec un angle fermé, s'essaye et Munir, sur sa ligne, renvoie en catastrophe. Les Blancs poursuivent leur effort et Benzema, depuis l'axe de la surface, oblige Diego Alves à s'interposer (21').

Cristiano Ronaldo réduit le score
Le match va d'un but à l'autre. Sur coup-franc, Parejo voit sa frappe en lucarne dégagée par Keylor Navas à la 30' avant que les Madridistas ne répondent. Sur un centre de Carvajal, Cristiano Ronaldo tente une reprise de la talonnade que capte le portier local. Très actif, le Portugais ramène le Real un but avant la pause. Encore une fois servi par Marcelo à la 44', Ronaldo prend tout le monde de vitesse et envoie le cuir au fond des filets.

LE REAL MADRID ENCHAÎNE 43 MATCHS EN MARQUANT.

Alors que Valence se replie derrière au retour des vestiaires, le Real Madrid actionne un pressing haut et récupère le cuir aussitôt perdu. La domination madridista est totale et l'égalisation se rapproche, comme à la 52', lorsque Diego Alves bloque une frappe de Marcelo.

L'égalisation n'arrive jamais
Dix minutes plus tard, Bale remplace James alors que les Blancs continuent d'appuyer sur l'accélérateur. À la 85', un centre-tir de Lucas Vazquez, rentré en jeu quelques minutes plus tôt en lieu et place de Modric, passe à quelques centimètres du cadre. Ramos, de volée, peut également égaliser, mais là encore le cadre se dérobe. Un manque d'efficacité du Real Madrid qui fait son retour sur la dernière opportunité du match, quand sur un centre de Marcelo, Cristiano Ronaldo frôle la barre.

Rechercher