EmiratesAdidas
Sevilla - Real Madrid

2-1: Le Real laisse échapper la victoire dans les dernières minutes

Voir galerie

ARTICLE | 15/01/2017 | Alberto Navarro (Séville) | PHOTOGRAPHE: Angel Martinez

Cristiano Ronaldo a ouvert le score pour le leader, qui a encaissé deux buts dans les derniers instants au Sanchez-Pizjuan.
  • La Liga
  • Journée 18
  • dim., 15 janv.
Sánchez Pizjuán
2
1
Le Real Madrid a laissé échapper les trois points au Sanchez-Pizjuan dans les derniers instants d'une rencontre d'abord tactique, puis électrique. Les ultimes minutes ont cette fois été fatales au leader de la Liga, qui après avoir ouvert le score a dû céder à la 85' puis dans le temps additionnel. Avant cela, les occasions se font rare lors du premier acte qui se conclut sans le moindre but. La plus franche sort des pieds de Cristiano Ronaldo à la 27': sa tentative est malheureusement captée par Sergio Rico. Huit minutes plus tard, c'est au tour de Nasri de se montrer dangereux. Sa frappe du gauche depuis l'axe termine là encore dans les mains de Keylor Navas.

La seconde mi-temps commence sur un tout autre rythme. Premier à se mettre en évidence, Marcelo envoie une frappe enroulée qui ne fait qu'effleurer la cage adverse (52'). Deux minutes s'écoulent et Séville dispose d'une balle de but. Mais Keylor s'impose dans son face à face avec Ben Yedder. Le match s'emballe et le Real rend coup pour coup. Cristiano Ronaldo reprend de volée dans la petite surface suite à une série de dégagements ratés, mais Sergio Rico, du bout du pied, repousse en corner.

CRISTIANO RONALDO EST LE JOUEUR ADVERSE QUI A MARQUÉ LE PLUS DE BUTS À SÉVILLE AU SANCHEZ-PIZJUAN.

Les minutes s'écoulent et le Real Madrid continue de chercher la faille. Sur un ballon que reçoit Carvajal après un beau mouvement collectif, le latéral envoie un centre que personne ne peut reprendre. S'ensuit tout de même un cafouillage, duquel le cuir tombe dans les pieds de Benzema, qui envoie sa frappe au-dessus de la cage. Pour autant, le but est encore plus proche et intervient enfin à la 65'. Carvajal, de nouveau à l'offensive, rentre dans la surface, comme lors de la Supercoupe d'Europe, et est fauché par Sergio Rico. Cristiano Ronaldo se charge de transformer le penalty et ouvre le score pour les Madridistas.

Un final de folie
Malgré l'avantage en poche, le leader de la Liga souffre face à la pression imprimée par Séville et égalise à la 85'. Sarabia enroule son coup-franc et Sergio Ramos, en tentant de dégager, envoie le cuir au fond de ses propres filets. Enfin, dans le temps additionnel, les Sevillistas remportent la rencontre sur une frappe depuis l'entrée de la surface de Jovetic. Le Real Madrid est désormais tourné vers son quart de finale aller de Coupe du Roi face au Celta.

Rechercher