1. Close
    Liga EndesaJournée 33
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Valencia Basket Valencia Basket
    Information sur le match
    Liga Endesa, Journée 33
      WiZink Center
     05/21/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwittergoogle +

  2. Close
    Classic MatchCorazón Classic Match 2019
    Live the match inSantiago Bernabéu
    Real Madrid LegendsReal Madrid Legends
    vs
    Chelsea LegendsChelsea Legends
    Information sur le match
    Classic Match, Corazón Classic Match 2019
      Santiago Bernabéu
     06/23/2019

    Partagerfacebooktwittergoogle +

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

    Real Madrid - Wolfsburgo

    3-0 : Une remontada pour se qualifier pour les demies

    Voir galerieVoir vidéo

    ARTICLE | 12/04/2016 | Alberto Navarro

    Le Real Madrid a battu Wolfsbourg grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo et sera bien présent ce vendredi au tirage au sort de la Ligue des Champions.
    • Champions League
    • 1/4 Finale (Retour)
    • 12/04/2016
    Santiago Bernabéu
    3
    0
    Le Real Madrid a de nouveau orchestré un nuit européenne magique avec son public. Pour ce, il a renversé la vapeur face à Wolfsbourg pour se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions pour la sixième saison consécutive. Les Madridistas rentrent dans le match de manière spectaculaire, pressant l'équipe adverse dans son camp et refaisant leur retard en à peine 17 minutes. Même si Ramos s'offre la première occasion d'une tête sur la transversale suite à un corner à la 6', un autre joueur trône au-dessus de la mêlée : Cristiano Ronaldo.

    Pour sûr, la première réalisation est oeuvre du Portugais, même si une grande partie du mérite revient à Carvajal. Au quart d'heure de jeu, le latéral formé au club récupère le cuir au milieu, prend son couloir et adresse un centre dans la surface. Cristiano Ronaldo prend le meilleur sur ses défenseurs et pousse le cuir au fond des filets. À cette ouverture du score se succède le but du break dans la même minute, le second de la soirée pour le Portugais. Sur un corner de Kroos, le meilleur buteur de la Ligue des Champions saute plus haut que tout le monde et catapulte le ballon dans les cages allemandes.

    Benzema, au coeur du danger
    La double-confrontation retrouve son égalité alors qu'il reste encore 75 minutes à jouer. Aucune des deux équipes ne souhaitent commettre la moindre erreur. Les Blancs savent qu'ils ont déjà rattrapé leur retard, et qu'un seul but allemand les obligerait à en inscrire deux. Benzema a pourtant l'occasion, par deux fois, d'offrir un avantage synonyme de qualification pour le Real. Tout d'abord, à la 29', il oblige Benaglio à s'étirer de tout son long pour détourner sa tentative. Ensuite, dans le temps additionnel, le Français manque le cadre dans les six mètres.

    LE REAL MADRID N'A PAS ENCAISSÉ LE MOINDRE BUT AU BERNABÉU DANS CETTE ÉDITION DE LIGUE DES CHAMPIONS.

    Le début de second acte ne change en rien la physionomie : les Madridistas restent maîtres du ballon et des occasions. À la 60', c'est même Guilavogui, dans sa tentative de dégagement sur un centre de Modric, qui est proche de tromper Benaglio. Le but semble inéluctable, d'autant que six minutes plus tard, sur un nouveau corner de Kroos, Sergio Ramos prend le meilleur dans les airs et envoie son coup de tête sur le poteau avant que ce dernier ne file sur la ligne de but sans qu'un Blanc ne vienne le pousser au fond des filets. Par la même, le capitaine merengue touche les montants adverses pour la seconde fois de la soirée.

    Cristiano Ronaldo fait la différence
    C'est alors le dernier avertissement, car onze minutes s'écoulent et le but intervient pour les Blancs. Encore une fois sur coup de pied-arrêté, cette fois obtenue par Modric, Cristiano Ronaldo trouve un trou de souris dans le mur adverse pour venir certifier la remontada des Blancs et signer un nouvel hat-trick. Il compte désormais 16 buts dans cette présente édition de Ligue des Champions.

    La quatrième réalisation des Blancs semble même proche à la 81' puis à la 86'. Mais, que ce soit Benzema ou Jesé - ce dernier remplaçant le Français -, ils n'arrivent pas à tromper Benaglio après avoir, tous deux, dribblés un défenseur. Peu importe, puisque la remontada est effective et que les Blancs se contentent de conserver leur cage inviolée. Le Real Madrid n'attend plus que son adversaire des demi-finales, dont il connaitra l'identité vendredi.

    Buscar