EmiratesAdidas
Real Madrid - Espanyol

6-0 : Le Real s'offre un festival grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 31/01/2016 | Alberto Navarro

Les réalisations du Portugais, de Benzema, de James et de Duarte contre-son-camp ont donné la victoire face à l'Espanyol pour ce qui est le septième succès de suite au Bernabéu.
  • Liga BBVA
  • Journée 22
  • dim., 31 janv.
Santiago Bernabéu
6
0
Le Real Madrid a écrasé l'Espanyol lors d'une première mi-temps inoubliable. Par la même, il a signé sa septième victoire consécutive au Bernabéu. Le début de match des Blancs est, par conséquent, spectaculaire. Dès la première minute, l'équipe se montre dominatrice. L'exhibition est telle qu'en à peine un quart d'heure, les Madridistas font trembler les filets à trois reprises, de quoi décider de la rencontre.

Benzema, de la tête, marque ainsi dès la 7' minute et offre de la continuité à son idylle avec le but. Sur une passe de James, le Français inscrit sa septième réalisation lors de ses cinq derniers matchs. Quatre tours de cadran plus tard, les Madridistas, qui récitent un premier acte étincelant, doublent leur avantage. Sur une passe dans le dos de la défense et en une touche de Benzema, Cristiano Ronaldo, qui s'apprête à reprendre, est fauché clairement par Roco. Le Portugais ne se rate pas depuis le point de penalty et officialise sa dix-septième réalisation en championnat.

BENZEMA ÉGALE AMANCIO COMME LE DIXIÈME BUTEUR DE L'HISTOIRE DU REAL MADRID.

Avec des tribunes en feu et des ovations des supporters locaux, le troisième but rend au Bernabéu des airs de fête. À la 16', James reçoit dans l'axe, lève la tête et frappe. Son tir effleure Pape Diop et surprend Arla. Les Blancs sont exceptionnels, et permettent aux spectateurs de profiter dans les gradins. Marcelo, sur un incroyable dribble dans la surface puis un changement de jeu, reçoit ainsi une ovation de ses aficionados.

Un golazo de Cristiano Ronaldo
Malgré tout cela, une autre oeuvre d'art s'apprête à être signée avant la pause. La plus belle de toutes. Cristiano Ronaldo prend de vitesse Enzo Roco à la 45' et s'en défait d'un somptueux dribble du talon. Par la suite, il se défait de R. Duarte et Alvaro avec une aisance folle avant de battre Arla d'un obus du pied gauche. Un incroyable but pour mettre la cerise sur le gâteau d'un premier acte mémorable.

Toujours sans encaisser de but
L'objectif déjà en poche n'empêche les Blancs de continuer à attaquer. Benzema est sur le point d'inscrire un doublé de la tête à la 62', mais le cuir arrive dans les bras d'Arla. À la 82', le but n'est cette fois pas hypothétique, une oeuvre du meilleur joueur du match. Sur une passe de Jesé, remplaçant de l'ovationné Modric, Cristiano Ronaldo reprend de la tête pour signer son 35ème triplé en tant que Madridista. Le joueur formé au club est également celui qui inscrit le dernier but de la rencontre : son centre termine dans les filets après avoir été détourné par Oscar Duarte.

Rechercher