EmiratesAdidas
Real Sociedad - Real Madrid

Ramos : "La ligne à suivre est celle des premières minutes, le reste ne peut se passer une nouvelle fois"

INFORMATION | 31/08/2014 | Javier García (San Sebastián)

"Il faut demander pardon au public, c'est un jour difficile pour nous", a exprimé Pepe.
Sergio Ramos, qui a marqué le premier but à Anoeta, a répondu aux questions de la presse et a fait une autocritique suite à cette défaite : "Nous avons géré le match lors des 30 premières minutes et nous avons eu des occasions pour tuer le match mais nous n'avons su le faire. Nous leur avons donné des opportunités d'égaliser et au final ça nous a échappé".

"La Liga est très longue et nous n'avons fait que commencer. La ligne à suivre est celle des 15 premières minutes, cela ne peut se reproduire. Ce n'est pas juste un manque d'attitude mais également de les tuer. Il faut sortir des conclusions positives à travers du mauvais. Nous espérions tuer le match. La Real a su se relever et a bien géré les temps forts. Il faut les féliciter".

Pepe : "La devise du club est de lutter jusqu'à la fin"
"Nous avons bien commencé le match mais nous avons ensuite baissé d'intensité avec le 0-2. Ils sont venus devants et nous n'avons eu ni la tête ni l'esprit de sacrifice pour dépasser ces difficultés. Nous sommes tous coupables. Il faut demander pardon au public, c'est un jour difficile pour nous et cela nous fait très mal".

"En gagnant 0-2 nous ne pouvons pas perdre. Nous devons nous relever et lutter tous ensemble. Nous savions que c'était un terrain difficile. Ils ont lutté jusqu'à la fin et ils ont été récompensés. Beaucoup de gens vont aller se coucher en étant heurté à cause de nous et cela ne peut arriver. La devise du club est de lutter jusqu'à la fin et nous n'avons pas honoré le maillot du Real Madrid comme il le mérite".
4

Défenseur

3

Défenseur

Buscar