LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Barcelona

86-75 : Le Real Madrid dépend toujours de lui-même pour terminer premier

ARTICLE | 10/05/2014 | Edu Bueno

Les Blancs sont tombés au Palau face à Barcelone qui a décidé du match dans le troisième quart. Mirotic a inscrit 19 points.
  • Liga Endesa
  • Journée 32
  • sam., 10 mai
Palau Blaugrana
86
75
Le leader n'était pas à la fête lors du Clasico disputé au Palau et devra attendre la prochaine journée face au Gipuzkoa Basket pour sceller sa première place de la saison régulière. Le manque d'adresse au tir et deux mauvais quart-temps (premier et troisième) leur ont coûté la victoire face à la meilleure version de Barcelone. Le Real Madrid tourne la page et attend désormais les Azulgranas lors du Clasico le plus important de la saison : les demi-finales de l'Euroleague. Mirotic a été le meilleur marqueur blanc avec 19 points. Reyes a été forfait à la dernière minute pour une gêne à la hanche gauche.

Le quatrième Clasico de la saison a commencé avec des Blaugranas décidés en attaque et avec le contrôle du rebond. Tomic faisait beaucoup de dégâts dans la peinture (10 points) alors que les rebonds offensifs freinaient les tentatives de contre-attaque du Real. Tout cela, plus le manque de réussite des visiteurs, qui n'avaient inscrit que trois paniers dans le jeu, dont un trois-point de Llull à la 9ème, permettaient à Barcelone d'avoir le contrôle du premier quart (21-10, 10ème).

Le Chacho maintient à flot les visiteurs
Jusqu'à la moitié du second quart, le Real Madrid n'avait pas réagi et commençait enfin à chercher des ennuis à Barcelone. L'agressivité barcelonaise en défense faisait du mal à une équipe blanche sans rythme. Tomic et Pullen (6 points) offraient la plus grosse avance aux leurs à la 15ème (32-18).

LE REAL MADRID A TERMINE AVEC UNE REUSSITE DE 26 % A TROIS-POINT ET DE 71 % AUX LANCERS FRANCS.

La chance locale commençait enfin à trembler grâce à la rentrée de Sergio Rodriguez. Le meneur tirait le Real de son pire moment. En à peine dix secondes, avec un tir primé et un autre de Carroll, le leader changeait enfin la dynamique de la rencontre (33-26, 16ème). Les apparitions de Navarro et d'Abrines au périmètre permettaient tout de même à Barcelone de disposait d'un avantage de +10 à la pause (42-32).

Cependant, le Real se trouvait désormais plus actif en attaque et égalait les forces au rebond grâce à un gros travail de Bourousis, de Slaughter et de Diez. Il remportait le second quart 21-22. Un bon présage.

Le match se termine
Mirotic emmenait un 0-6 en début de troisième quart pour ramener à sept points les siens (47-40, 23ème). Mais, alors que le Real semblait enfin se rapprocher, Abrines (20 points) et Papnikolau (11) se chargeait de redonner une large avance aux hommes de Pascual lors de dix minutes marquées par des décisions arbitrales plus que litigieuses.

Rudy était expulsé pour cause de deux techniques après avoir protesté sur deux actions : un coup de Dorsey l'avait projeté au sol alors qu'il s'apprêtait à tirer à trois-point, puis une charge de quatre joueurs adverses sans qu'aucune faute ne soit sifflée (72-50, 30ème).

Ce n'était pas le jour des Blancs
Malgré une rencontre où il se trouvait largement derrière, le Real continuait de se battre jusqu'à la fin et ne laissait pas tomber le Clasico grâce au Chacho et à Mirotic, références offensives. Mais le Barça ne leur permettait rien, les freinant même à coup de fautes et de ralentissement du jeu. C'était le jour de Barcelone au tir et non celui du Real, une barrière infranchissable pour les hommes de Laso durant 40 minutes (86-75). Vendredi, à Milan, ce sera une autre histoire.

Fiche technique
F. C. BARCELONE 86 (21+21+30+14) : Huertas (6), Oleson (5), Papanikolau (18), Lorbek (6) et Tomic (12) –cinq majeur--; Pullen (10), Sada (0), Navarro (3), Abrines (20), Nachbar (6), Dorsey (0) et Lampe (-).
REAL MADRID 75 (10+22+18+25) : Llull (13), Rudy (4), Darden (2), Mirotic (19) et Bourousis (9) --cinq majeur--; Sergio Rodríguez (13), Díez (3), Mejri (5), Slaughter (4), Carroll (3) et Martín (0).

12

Ailier fort

Rechercher