EmiratesAdidas
Real Madrid - Schalke 04

Ramos: "Ce serait un rêve de disputer la finale de la Ligue des Champions"”

INFORMATION | 27/04/2014

"Au match de Munich nous verrons qui est le meilleur et commet le moins d'erreurs", a concédé le défenseur du Real Madrid.
Ils ne restent que deux jours avant le retour des demi-finales de la Coupe d'Europe et Sergio Ramos attend impatiemment qu'arrive la rencontre face au Bayern Munich. Dans les colonnes du magazine 'Champions', le second capitaine a déclaré : "Les choses se passent bien et avec tout le travail que nous avons fait nous sommes convaincus que tout est possible. Ce sera une rencontre passionnante et nous verrons qui est le meilleur et commet le moins d'erreurs. Nous espérons que tout se déroule de la manière que nous voulions. Ce serait un rêve de disputer une finale de la Ligue des Champions".

"Le Bayern est l'un des meilleurs du monde et est également l'une des équipes les plus compétitives. Ce n'est pas suffisant d'avoir de bons joueurs. Quand tu affrontes de grands adversaires tu dois également te battre. Je crois que le Bayern l'a très bien fait des dernières années".

La dernière demie contre le Bayern
"Ça a été dur mais il faut tourner la page, continuer à regarder devant et laisser les mauvais souvenirs derrière. Il y a également des aspects positifs dans le sport. Ce sont ces moments qui définissent une carrière professionnelle. Nous espérons que tout se passe bien et que finalement je puisse jouer une finale de Ligue des Champions".

L'importance de gagner ce titre
"C'est un rêve. Je me sens très chanceux d'avoir gagné presque tous les titres au niveau professionnel mais il reste encore la Ligue des Champions. Ce n'a jamais été une obsession ou un amour particulier, mais quand il y a quelque chose qui te manque dans ton CV c'est ce qui appelle l'attention. Ce n'est pas une obsession permanente, mais ce serait un rêve devenu réalité".

La pression de jouer au Real Madrid
"Quand tu signes pour l'un des plus grands clubs du monde tu sais ce qui va avec. Chaque fois que tu entres sur le terrain tu sais déjà ce que l'on te demande. Nous avons la chance de pouvoir jouer au Real Madrid. On peut dire que cela suppose beaucoup de pression, mais à la fin de la journée c'est ce qui te rend grand et différent des autres joueurs. Il faut savoir vivre avec cela".

Les qualités d'Ancelotti
"C'est une grande personne, très attachante, sensible et humble. Son caractère d'homme gentil est contagieux et il est proche de nous. Ce n'est pas seulement un entraîneur et nous avons le plus grand respect pour lui. Il est sensible et nous permet d'avoir une relation avec lui qui n'est pas seulement professionnelle. Carlo est une personne très tranquille. Il est aimable et aime blaguer. Il peut être un ami en dehors du travail".

NOUS AVONS UN SENTIMENT COMMUN DANS LE VESTIAIRE ET CELA EST CLÉ DANS LE SUCCÈS.

"Il comprend notre travail. Il sait ce qu'est qu'être footballeur parce qu'il a été joueur. Il sait ce qu'est que de gagner des titres et quand quelque chose ne va pas avec un joueur. Nous sommes très contents de sa philosophie et de sa manière de travailler. Il a tout le soutien de l'effectif. Nous sommes sûrs et nous avons confiance en ses méthodes de travail".

L'objectif d'un défenseur central
"Tout au Long de notre vie on nous enseigne que la défense ne doit pas être compliquée. Tu dois être robustes rapide, bien placé et être toujours vigilant. Le danger d'être à côté du but existe et n'importe quelle erreur peut coûter un but".

"J'ai joué latéral comme défenseur central et ce sont deux postes différents. J'ai été heureux aux deux. J'ai la chance d'avoir été champion d'Europe et du Monde en jouant à droite et j'ai également gagné des titres comme central. Mais pour le moment je garde mon poste de central".

Son miroir footballistique
"J'ai eu la chance et le privilège de jouer avec les meilleurs du monde. Dans le vestiaire : Ronaldo, Zidane, Raul, je ne sais pas... Roberto Carlos. J'ai joué avec toutes ces stars. Mais que ce soit pour l'admiration ou la rivalité, je le suis plus vu dans Paolo Maldini et Fernando Hierro. Je me vois en eux pour la position dans laquelle je joue".

Rechercher