EmiratesAdidas
Real Madrid - Olympiacos

Le Real Madrid chercher face à l'Olympiakos le 2-0 avant de voyager à Athènes

INFORMATION | 17/04/2014 | Edu Bueno

Moins de 48 heures après avoir décrochés le premier point de la qualification, les hommes de Laso tenteront de battre de nouveau les Grecs avec l'aide du Palacio (19h, C+ Deportes).
Le Real Madrid affronte le second match des playoffs des quarts de finale face à l'Olympiakos avec l'objectif de mettre le 2-0 et de laisser les Grecs largement derrière dans la course à la qualification. Les hommes de Laso, qui devront faire avec les absences de Draper et Carroll, devront faire valoir leur condition de favoris qu'ils ont gagné mardi avec la grande victoire de 17 points. Un succès madridista assurerait une hypothétique cinquième match sur son parquet.

Le Palacio accueille un nouvel assaut d'une série qui a déjà montré dans le premier match l'énorme rivalité qui existe entre les deux derniers finalistes de l'Euroleague. Le Real a donné le premier coup d'autorité avec sa victoire 88-71. Mais l'Olympiakos est l'actuel champion d'Europe et offrira sa meilleure version. Il ne souhaite pas rentrer en Grèce les mains vides et mettra toute son expérience, son travail et sa qualité pour égaliser la série.

Précédents avec 1-0 en faveur
Les hommes de Laso sont face à l'opportunité de se placer à une victoire du Final Four et de profiter de trois opportunités pour l'atteindre. Lors de deux fois où le Real Madrid a remporté son premier match d'une qualification en playoff, il s'est qualifié (face au Power Electronics Valence en 2010-11 et face au Maccabi en 2012-13).

LE REAL MADRID EST LE SEUL INVAINCU DE L'EUROLEAGUE SUR SON PARQUET. IL A GAGNE SES 13 MATCHS JOUES.

Les locaux savent quel est le chemin pour s'imposer face à l'Olympiakos : la défense et le contrôle du rebond, qui sont également les clés pour bien figurer dans le jeu. Comme toujours, Spanoulis sera la grande arme mais la force du Real sera de bloquer les Dunston, Shermadini, Lojeski, Printezis ou Perperoglou. Lors de la première rencontre, les Madridistas l'ont fait à la perfection, grâce à une grande défense collective et individuelle (les cinq ont inscrit 25 points contre les 48,6 habituels).

Avec un Bourousis particulièrement motivé face à son ex, le Real Madrid a trouvé l'antidote à l'agressivité de l'Olympiakos. Le caractère du pivot grec donne un plus au jeu blanc. Dans la peinture, les contacts vont pleuvoir de nouveau et les intérieurs de l'équipe merengue devront être prêts à la guerre physique des hommes de Bartzokas. Les joueurs intérieurs de Laso ont heureusement plus de ressources que leurs adversaires.

L'inspiration offensive du Real Madrid est l'autre aspect qui peut décanter le match. Il est très difficile de voir les Blancs en-deçà de leur moyenne de 88 points, ce qu'ils ont fait lors de la première rencontre. Rudy, le Chacho, Mirotic et Llull ont été les références offensives mardi, mais n'importe qui dans cette équipe peut assumer le rôle de protagoniste.

CONVOCATION
Meneurs : Llull, Sergio Rodríguez et Martín.
Ailiers : Rudy Fernández, Darden, Díez et Barreiro.
Ailiers-forts : Mirotic, Reyes et Slaughter.
Pivots : Bourousis et Mejri.

23

Deuxième meneur

44

Pívot

Rechercher