LazoGanadores de Champions LeagueOtro

COMPTE-RENDU. 21/11/2021. Photographe: Helios de la Rubia

Asensio, Nacho, Vini Jr., et Mendy ont validé avec leurs réalisations la supériorité de notre équipe.

Le Real poursuit sur sa lancée. Notre équipe a offert une belle image pour, finalement, repartir avec les trois points du stade Nuevo Los Cármenes. Cette victoire permet aux Madridistas de rester dans les positions de tête et d'enchaîner une septième rencontre sans défaite. Avec leurs buts, Asensio, Nacho, Vini Jr. et Mendy ont validé la domination blanche face à Grenade, même si c'est le travail de toute l'équipe qu'il faut avant tout souligner. De fait, dès l'entame de match, le Real se met en action. Avec tout son touché, Modrić sert en pleine surface Asensio, qui centre depuis la ligne de corner pour Benzema, dont la reprise de la tête manque le cadre (3'). Quelques instants plus tard, c'est au tour de Vini Jr. de tenter sa chance depuis l'extérieur de la surface, pour la première tentative cadrée de la rencontre.

Au fil des minutes, le Real enferme de plus en plus Grenade dans son propre camp. Mieux, il ne tarde pas à prendre les devants. Sur une récupération de Vini Jr. dans les pieds de Puertas au milieu de terrain, Kroos lance en profondeur Asensio, qui se fait un plaisir de croiser sa frappe du droit devant Maximiano pour ouvrir le score (19'). Le but du break arrive, lui, encore plus vite pour les hommes d'Ancelotti. Kroos décale sur corner Modrić, qui lui remet immédiatement. Toujours en une touche, l'Allemand assiste Nacho, dont la reprise fait trembler les filets après avoir touché la barre. À la demi-heure de jeu, les Madridistas peuvent même tripler la mise sur une contre-attaque lancée par Benzema et Vini Jr., mais cette fois Soro repousse sur sa ligne la frappe d'Asensio.

vidéo.1-4: Le Real écrase Grenade

Mais d'un possible 0-3, le score passe en un rien de temps à 1-2, Luis Suárez réduisant l'écart (34') d'une frappe lointaine détournée par Nacho, impossible à repousser pour Courtois. Avant de rentrer aux vestiaires, Grenade peut même égaliser, mais le portier belge se montre cette fois intraitable face à Gonalons. Une fois la pause passée, le Real reprend son entreprise de domination, à l'image d'un Vini Jr. en grande forme qui sert coup sur coup Carvajal (47') et Kroos (50'), ces deux joueurs n'arrivent à trouver le cadre sur leur frappe respective.

Un chef d'oeuvre collectif qui finit en but
Partie remise pour les Blancs, qui inventent ensuite la plus belle action de la rencontre. Sur une contre-attaque qu'il emmène, Benzema entre dans la surface et, intelligemment, attend l'arrivée de Modrić depuis les lignes du milieu. Et alors que tout le monde s'attend à ce que le Croate tente sa chance, il retrouve finalement, en retrait et de l'extérieur, Vini Jr., qui se charge de porter la marque à 1-3. Quelques minutes plus tard, Grenade se retrouve en infériorité numérique suite à l'expulsion de Monchu pour un retour bien trop musclé sur le Brésilien (67'), remplacé par la suite par Rodrygo. À un quart d'heure du terme, Mendy, déjà à l'offensive à l'entame du second acte, signe même le 1-4 définitif, avant qu'Ancelotti ne lance du sang frais avec les entrées de Camavinga, Isco, Jović et Vallejo. Grâce à cette victoire, le Real peut se tourner l'esprit libre vers son match de Ligue des Champions de mercredi prochain.

Mendy a marqué son premier but de la saison

Mendy a inscrit au stade Nuevo Los Cármenes sa première réalisation de la saison. C'est d'ailleurs dans cette même enceinte qu'il avait ouvert son compteur but sous le maillot du Real Madrid, avec qu'il a marqué à quatre reprises, dont deux face à Grenade.

Classement

Calendrier

Chronologie

L'arbitre

Martínez Munuera (Comité de Valence), assisté à la touche par Martínez Munuera et Villate Martínez. Tárraga Lajara a officié en tant que quatrième arbitre, tandis que Estrada Fernández (Comité de Catalogne) a été en charge de la VAR.

Rechercher