EmiratesAdidas
Éibar - Real Madrid

1-3: Cinquième victoire de suite pour le Real

Voir galerie

ARTICLE | 20/12/2020 | Javier Vázquez

Les buts de Benzema, Modrić et Lucas Vázquez offrent les trois points aux Madridistas à Eibar.
  • La Liga
  • Journée 14
  • dim., 20 déc.
Ipurua
1
3
Le Real Madrid s'est imposé sur la pelouse d'Eibar grâce à une belle prestation. L'équipe a montré sa meilleure version à Ipurúa, d'où elle ramène trois points de plus et enchaîne une cinquième victoire de rang. Benzema, Modrić et Lucas Vázquez ont marqué les buts d'une rencontre qui s'est ouverte sur un rythme élevé. Si bien qu’après 40 secondes, les deux formations sont déjà rentrées dans la surface adverse.

Le Real Madrid ne tarde pas à exprimer sa supériorité et prend même les devants après six minutes de jeu. Une ouverture du score oeuvre de Benzema qui, après un magnifique contrôle sur l'ouverture de Rodrygo, crucifie Dmitrović. Mieux encore, le but du break intervient dans la foulée, à la 13', quand Lucas Vázquez récupère un ballon dans la surface adverse. Benzema se l'emmène jusqu'à la ligne de but, se défait de Rodriguez et trouve Modrić, en retrait, qui envoie une magnifique frappe, aussi puissante qu’inarrêtable. Malgré le pressing haut d'Eibar, les hommes de Zidane conservent la possession en enchaînant les passes en une touche, tout en se montrant dangereux en contre-attaque.

Benzema a marqué le premier but, avant de servir Modrić et Lucas Vázquez sur les deux suivants.

C'est d'ailleurs sur l'une de ces phases de jeu que Benzema pense marquer de nouveau, mais il croise légèrement trop son coup de tête. À la demi-heure de jeu, Kike García réduit l'écart, sur un but de belle facture. Ce qui n'empêche Benzema de se montrer déchaîner sur le front de l'attaque, le Français retrouvant même le chemin des filets d'une frappe de l'extérieur. Une joie de courte durée puisque, immédiatement, sa réalisation est refusée pour un hors-jeu. Sur l'offensive suivante, Mendy envoie un puissant centre-tir qui passe juste devant les cages sans que Lucas ne puisse le pousser au fond.

La sentence finale
Le Galicien, toujours lui, prend ensuite le meilleur sur Dmitrović et tire dans le but vide. Malheureusement Bigas vient sauver les siens sur sa ligne. En seconde période, Eibar continue d'exercer un pressing haut et de tous les instants, mais ce sont bien les hommes de Zidane qui restent les plus dangereux. Rodrygo a ainsi la chance de marquer par deux fois dans la surface. D'abord, il enlève trop sa frappe, puis, il est contré par le portier adverse. Juste après les entrées d'Asensio et de Valverde, le natif des Baléares n'est qu'à quelques centimètres de transformer son coup-franc en but en pleine lucarne. En toute fin de rencontre, les Basques jettent toutes leurs forces dans la bataille, mais sont punis par un Real Madrid qui conclut sa soirée par un but de Lucas Vázquez à la 92' minute.

Rechercher