EmiratesAdidas
Real Madrid - Juventus 1998

Les réactions du Madridismo après le décès de Lorenzo Sanz

INFORMATION | 22/03/2020

"Nous, les Madridistas, nous n'allons pas l'oublier, il sera toujours avec nous", a déclaré Raúl.
Le Madridismo est sous le choc après le décès de Lorenzo Sanz. Joueurs, entraîneurs et légendes du club pleurent la perte de celui qui fut président du Real Madrid entre 1995 et 2000. Raúl a exprimé ses condoléances à Realmadrid TV: "Je tiens à présenter mes sincères condoléances à sa famille et à tous les Madridistas. Lorenzo Sanz avait deux passions: sa famille et le Real Madrid. Nous, les Madridistas, n'allons pas l'oublier, il sera toujours avec nous. C'était une personne très proche et affectueuse. Dans une situation qui n'était pas facile, nous avons pu remporter la Séptima et l'Octava. Il a ramené de grands joueurs et a commencé à créer une équipe qui a donné de nombreuses joies aux supporters. Nous nous souviendrons de lui avec beaucoup d'affection".

"Pour beaucoup de joueurs, Lorenzo était comme un père. J'ai eu la chance de connaître sa famille, qui est extraordinaire. C'est pourquoi cette situation est encore plus cruelle. Comme l'a dit le président Florentino Pérez, il recevra un grand hommage et sera toujours avec nous à chaque match que joue le Real Madrid".

Roberto Carlos: "Tout ce que j'ai accompli au Real l'est grâce à lui"
"Je suis attristé par la nouvelle, mais je parle de Lorenzo Sanz avec beaucoup de joie. C'est une grande personne qui nous quitte, qui a fait beaucoup pour le Real Madrid, et pas seulement avec la Ligue des Champions. Il transmettait toujours beaucoup de confiance à ses joueurs, c'est pour cela que je parle de lui avec une grande joie. Dans un tel moment de tristesse, je pense que la meilleure chose à faire quand on parle de lui est de voir tout ce qu'il a fait pour nous, les joueurs, le club et le public. C'est regrettable, mais il y a toujours cette grande personne, cette passion pour le club. Je dois le remercier pour tout ce qu'il a fait, j'ai été l'un des transferts les plus rapides de l'histoire. En 10 minutes, il m'a recruté et tout ce que j'ai accompli au Real l'est grâce à lui".

Karanka: "Beaucoup d'amour à toute sa famille"
"Je veux envoyer beaucoup d'amour à toute sa famille, qui a accueilli tant d'entre nous quand nous sommes arrivés il y a de nombreuses années, et pour la douleur de perdre un père dans ces circonstances, ce qui rend la chose encore plus cruelle. Ce que j'ai trouvé en arrivant dans l'équipe, ce sont les grands noms, les meilleurs joueurs du monde. Lorsqu'on entre dans ce vestiaire, on se rend compte que l'on rentre dans une famille. Après cinq ans dans l'équipe, on se rend compte que c'est Lorenzo qui a appuyé ce changement. Il a signé de grands joueurs à une époque où il devait vendre pour continuer à survivre et rivaliser. Lorsque certains grands noms de cette équipe sont partis, beaucoup d'autres les ont rejoints, c'est comme ça qu'a été remportée la Coupe d'Europe de Paris, par exemple. J'étais proche de lui et de toute sa famille".

Sanchís: "Il était très intelligent et a construit une équipe de succès"
"Cela faisait longtemps que nous essayions de remporter la Ligue des Champions. La saison de la Séptima, nous n'avions pas l'impression que nous allions la terminer avec le sourire, et pourtant nous avons fini par soulever la Coupe d'Europe. Lorenzo était très intelligent car il a pris les décisions pour construire une équipe pour décrocher des succès. Il a tout réussi avec les renforts qu'il a ramené".

Hierro: "Lorenzo était un révolutionnaire"
"C'était comme mon père. Il a réuni une génération de joueurs qui a permis de remporter la Ligue des Champions. 32 ans après, nous avons été capables de remporter deux Coupes d'Europe alors que personne ne pensait que le Real Madrid arriverait au sommet de l'Europe. Tout cela, Lorenzo l'a permis. Il était un révolutionnaire avec les joueurs qu'il a ramené. Il comprenait que le Real Madrid devait récupérer sa grandeur en Europe. Nous avons remporté deux Ligues des Champions qui ont porté le club dans une nouvelle dimension au niveau mondial, il faut le reconnaître".

Morientes: "Tous les joueurs disent qu'il était comme un père"
"C'est lui qui m'a recruté au Real Madrid et j'ai eu la chance d'avoir une très bonne relation avec lui grâce à l'amitié que j'ai avec un de ses fils, Fernando. Tous les joueurs qui l'ont connu disent qu'il était comme un père car il était très proche. J'en garde un superbe souvenir. Dans l'époque de Lorenzo, deux Coupes d'Europe ont été remportées, il faut s'en souvenir avec beaucoup d'amour".

Iván Campo: "Lorenzo a fait beaucoup pour le Real Madrid"
"Ce que j'ai pu vivre avec Lorenzo a été très spécial. Il m'a accueilli dans sa maison. La figure de Lorenzo dans sa famille est celle d'une étoile qui guidait les autres. Il a fait beaucoup pour le Real Madrid et a remporté beaucoup de titres en peu de temps. Tout le monde connait son amour pour le club. Sa façon de traiter familièrement les joueurs nous a permis de remporter la Coupe d'Europe".

Alberto Herreros: "C'était un amour de personne"
"Ce qui s'est passé est profondément triste. Je me souviens de lui comme un homme grand, avec beaucoup d'affection. C'était un homme de la terre et toujours préoccupé pour que tout se passe bien. Il était très proche. Beaucoup de joueurs allions à sa maison grâce à la relation que nous avions avec son fils Lorenzo. Nous parlions beaucoup et il se préoccupait de nous et de nos familles, c'était un amour de personne".
Rechercher