EmiratesAdidas
Real Madrid - Galatasaray

6-0: Un triplé de Rodrygo pour voir les huitièmes se rapprocher

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 06/11/2019 | Alberto Navarro

Le Real Madrid a écrasé Galatasaray avec trois réalisations du Brésilien, deux de Benzema et une de Ramos.
  • Champions League
  • Journée 4
  • mer., 06 nov.
Santiago Bernabéu
6
0
Le Real Madrid a livré une prestation des grands soirs pour se rapprocher des huitièmes de la Ligue des Champions. Il a ainsi écrasé Galatasaray dans une victoire qui s'est décidée dès le coup d'envoi. Les Blancs comptent maintenant cinq points d'avance sur Bruges et six sur les Turcs, avec deux rencontres à jouer. Dès le coup d'envoi, Galatasaray souffre face à l'envie et de l'intensité des Madridistas, qui marquent pas moins de trois réalisations après le premier quart d'heure. De ce tourbillon offensif, Rodrygo vole la vedette. Le Brésilien signe un doublé en moins de sept minutes, les deux buts découlant d'une entente avec son compatriote Marcelo.

D'abord, le second capitaine centre au second poteau pour le nouvel international de la Seleçao. Ce dernier invente un crochet intérieur pour laisser sur place deux rivaux et définit du gauche à la perfection (4'). Puis, dans un autre registre car de la tête, il convertit un nouveau centre de Marcelo. Les Blancs ne peuvent mieux commencer cette rencontre, et en profitent pour appuyer sur l'accélérateur. Après être allé consulté le VAR, l'arbitre allemand Zwayer indique le point de penalty après une semelle de Nzonzi sur Kroos. Ramos se fait un plaisir de transformer l'offrande d'une Panenka (13').

Benzema dépasse Di Stéfano et est désormais le troisième buteur madridista en Coupe d'Europe (50').

Le Real Madrid a déjà résolu la rencontre, mais il en veut plus. Et en a plus, avec un quatrième but. Rodrygo, très actif, récupère un ballon aux abords de la surface et sert Benzema, qui se fait un plaisir de marquer (45'). Le Français, avec 62 réalisations, devient par la même le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe d'Europe. Le cinquième peut même intervenir dans la foulée, quand Muslera repousse en corner une frappe de Hazard, auteur d'un numéro en soliste. La seule note négative de ce premier acte, dominé de la tête et des épaules par les Madridistas, reste la blessure de Marcelo, remplacé par Mendy.

Quatrième match consécutif sans encaisser de but
Au retour des vestiaires, rien ne change. Le Real Madrid fait profiter le Bernabéu et continue à se créer des occasions pour aggraver la marque. Comme avec Benzema, servi par Carvajal, qui enchaîne par une frappe trop enlevée (50'). Ou avec Kroos, qui s'essaye de loin et oblige Muslera à se détendre de tout son long (67'). Deux minutes plus tard, le portier de Galatasaray s'étire de nouveau devant un coup de tête à bout portant d'Isco sur corner.

Le doublé pour Benzema
Le cinquième but n'est qu'une question de temps, un temps qui prend fin à la 81'. Le centre de Carvajal trouve le pied droit de Benzema, qui y va de son second but de la soirée. Et dépasse cette fois Di Stéfano pour être le troisième buteur madridista en Coupe d'Europe (50). Enfin, dans le temps additionnel, Rodrygo signe un triplé après une superbe combinaison avec Benzema et un face à face remporté contre Muslera. Une magnifique conclusion pour un Real qui a dominé du début à la fin.

Rechercher