EmiratesAdidas
Real Madrid - Ajax

1-4: Le champion, éliminé de la Ligue des Champions

Voir galerie

ARTICLE | 05/03/2019

Le Real Madrid s'est incliné face à l'Ajax et ne pourra défendre son titre, remporté ces trois dernières années.
  • Champions League
  • 1/8 Finale (Retour)
  • 05/03/2019
Santiago Bernabéu
1
4
Le vainqueur des trois dernières Ligues des Champions ne pourra conserver son titre une saison de plus. Le Real Madrid s'est incliné 1-4 face à l'Ajax Amsterdam au stade Santiago Bernabéu et ne sera présent en quarts de finale. Les Madridistas ont pourtant disposé de nombreuses occasions, dont deux frappes sur les montants, mais n'ont pu être efficaces que sur le but d'Asensio. Pour sa part, la formation néerlandaise s'est montrée très dangereuse offensivement, guidée par un très inspiré Tadic. Le meneur de jeu serbe a délivré deux passes décisives et marqué un but validé par le VAR sur une action litigieuse, où le ballon était peut-être sorti des limites du terrain.

Dès le coup d'envoi, le Real part à l'offensive, toujours en direction de la surface adverse. Varane est le premier à se mettre en action, en prolongeant un centre de Lucas sur la barre transversale (4'). En face, l'Ajax se montre bien plus précis. Tadic récupère le ballon et sert Ziyech, qui trompe Courtois (7'). Avec le score en leur défaveur, les Madridistas insistent, comme quand Vinicius Jr. envoie une frappe repoussée par Onana. Les Néerlandais, eux, laissent des espaces derrière mais se montrent des plus incisifs devant.

Un match fait d'aller et retour
Car après une nouvelle tentative de Varane captée par le portier camerounais, l'Ajax inscrit le but du break. Tadic s'ouvre l'espace d'une roulette et trouve Neres, démarqué, qui signe le 0-2 (18'). Toutes les minutes suivantes sont à mettre à l'actif des Ajacides, qui peuvent prendre encore plus le large sur des tirs de Neres et Tadic. Côté Real Madrid, les blessures tombent les unes après les autres, Lucas Vázquez et Vinicius Jr. devant rapidement laisser leur place à Bale et Asensio. Dans les faits, les actions se succèdent: Courtois repoussant une frappe de Ziyech (36'), Bale, après une longue chevauchée, répondant en touchant le poteau (42').

Au retour des vestiaires, le Real revient à fond. En à peine quatre minutes, Asensio et Benzema sont en action et apportent le danger devant la surface d'Onana. Mais c'est bien l'Ajax qui continue à faire mal, comme lorsque Courtois s'interpose devant Van de Beek (51'). Huit minutes plus tard, Benzema réussit un numéro de soliste sur le flan gauche qu'il enchaîne par un enroulé qui fuit le cadre. Pis, sur une rapide transition offensive, l'Ajax signe le troisième but de sa soirée par l'intermédiaire de Tadic (62'). Après avoir consulté le VAR pour une possible sortie en touche, l'arbitre valide la réalisation.

Asensio sauve l'honneur
Le Real ne se rend, jamais. Bale et Asensio en attestent, avec deux actions consécutives. Le Majorquin règle la mire dans la foulée, et inscrit le premier but madridista d'une frappe enroulée depuis l'axe de la surface (70'). Cependant, la possibilité d'une réaction est éteinte en deux minutes, quand Schöne trouve la lucarne de Courtois sur coup-franc. Même s'il reste du temps, le retard à refaire est trop important, surtout après que Nacho ne récolte un carton rouge dans les derniers instants de la partie. Le champion d'Europe ne pourra défendre sa couronne cette saison.
Buscar