EmiratesAdidas

Real Madrid - Girona

4-2: Le Real Madrid fait un premiers pas vers les demies

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 24/01/2019 | Javier García

Ramos, d'un doublé, Lucas Vázquez et Benzema offrent la victoire face à Gérone dans un match que les Blancs auraient pu remporter plus largement.
  • Coupe du Roi
  • 1/4 Finale (Aller)
  • 24/01/2019
4
2
La victoire de samedi face à Séville était l'exemple à suivre. Et cinq jours plus tard, le Real Madrid l'a bien suivi en réalisant un excellent match au Santiago Bernabéu qui confirme sa spirale positive, tant dans le jeu que dans les résultats. Vainqueurs 4-2 de Gérone en quart de finale aller de la Coupe du Roi, les Madridistas prennent l'avantage dans la course à la qualification qui se jouera dans une semaine au stade de Montilivi. Sergio Ramos, d'un doublé, Lucas Vázquez et Benzema ont signé les buts dans une rencontre que les hommes de Solari ont largement dominé. Pis, ils méritaient même mieux.

Pourtant, le début de match n'est pas à mettre au profit des Merengues, car Gérone prend les devants sur sa première approche devant les buts de Courtois. Sur un centre de Camero depuis la gauche, Lozano ouvre le score (7'). Derrière au score, le Real décide alors de prendre le contrôle de la possession et, mieux, de se créer des occasions. Ce qu'il fait rapidement par l'intermédiaire de Vinicius, toujours aussi insaisissable sur son côté, mais aussi Casemiro et Marcelo, premiers à chauffer les gants d'Iraizoz. Pour concrétiser cette période de domination, l'égalisation ne se fait pas attendre. Lancé par Benzema sur la droite, Odriozola sert en retrait Lucas Vázquez qui transforme l'offrande (18').

Ramos à la panenka
Loins de se conformer à ce résultat, les Madridistas appuient sur l'accélérateur. En perforation, Vinicius centre pour Benzema, dont la frappe est trop enlevée, puis à la conclusion, le Brésilien est proche d'envoyer sa frappe pleine axe dans la lucarne adverse. La récompense tant méritée intervient finalement juste avant la pause, à la 42'. Vinicius est fauché à l'entrée de la surface par Lozano qui concède le penalty. Des onze mètres, Sergio Ramos se charge de marquer d'une panenka. Juste avant la pause, Benzema peut même tripler la mise, mais c'est sans compter le poteau qui lui refuse le chemin des filets.

SERGIO RAMOS A DÉJÀ MARQUÉ 9 BUTS CETTE SAISON.

Le second acte reprend sur les mêmes bases que la fin du premier. Le Real récupère rapidement le cuir et le fait circuler tout aussi vite. Les Blancs sont un ouragan offensif. Modric, de la tête, est ainsi proche d'inscrire le troisième. Tout comme Benzema, suite à un enchaînement avec Vinicius Jr., qui trouve Iraizoz. Solari décide alors de faire entrer du sang frais au milieu de terrain, Casemiro et Modric étant remplacés par Llorente et Kroos. Mais, à la 64', suite à un corner concédé par Courtois sur une frappe de Lozano, Llorente concède le penalty d'une main et Granell égalise.

Ramos et Benzema finissent le travail
Il reste encore du temps pour aller chercher la victoire quand Isco rentre en lieu et place de Ceballos. Mieux encore, Ramos redonne l'avantage aux Madrilènes en envoyant, d'une tête puissante, le ballon au fond des filets sur un numéro de Vinicius et un centre de Marcelo (77'). Mais le Real ne s'arrête pas là et, trois minutes plus tard, y va de son quatrième but de la soirée. Encore une fois intenable sur le flan gauche, Vinicius sert Benzema qui marque dans le but vide. Jeudi prochain, le Real Madrid tentera de valider ce résultat en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe.

Buscar