EmiratesAdidas
Real Madrid - Unicaja

Laso: "Le début de Liga est très positif"

INFORMATION | 07/10/2018

"Nous avons sorti l'ADN de cette équipe, le coeur et la défense pour battre l'Unicaja", a expliqué Campazzo.
Pablo Laso et Facundo Campazzo ont analysé la victoire du Real Madrid face à l'Unicaja lors de la troisième journée de Liga. L'entraîneur s'est montré satisfait du succès: "Nous sommes leaders et contents. Nous étions sur un 3-0 et le début de match a été compliqué. Tenerife jouait très bien, ensuite nous avons eu un match compliqué à Valence et ce soir l'Unicaja. Nous savions que c'était difficile, mais la Liga Endesa est comme ça. C'est important d'enchaîner les victoires. Le début de Liga est très positif".

"Notre première mi-temps n'a pas été excessivement bonne, mais nous avions du rythme et de la continuité. Nous avons été adroits et notre avance était méritée à la pause. Dans notre pire moment, nous n'avons plus été efficaces au tir et en défense nous nous sommes relâchés, l'Unicaja en a profité. C'est une équipe en confiance, avec des joueurs qui peuvent scorer. Nous avons manqué de force pour tuer le match, mais il faut aussi donner de la valeur au travail qu'ils ont fait".

La fin de match folle
"Je retiens la réaction finale. À deux minutes et demie du terme, nous avons réussi un 12-1 qui a été décisif. Défensivement, nous avons été très solides et ils n'ont pas pu profiter des situations, alors que nous avons réussi à mieux bouger le ballon en attaque. C'est ce qui a fait pencher la balance dans les derniers instants. C'était un match compliqué, avec peu de temps pour bien récupérer".

Les sensations avant l'Euroleague
"J'ai plusieurs joueurs qui sont touchés et c'est une chose que j'aimerai bien ne pas gérer avant les débuts en Euroleague. Les nouveaux joueurs s'intègrent bien, nous maintenons les choses de l'an dernier, des schémas défensifs que nous connaissons bien. Nous devons encore progresser, mais nous ne sommes qu'en octobre, et l'équipe se montre quand même solide depuis le premier jour de compétition".

Campazzo: "Nous sommes une équipe dure à battre".

"Le plus positif dans ce début de saison sont les victoires mais je garde la sensation que l'équipe s'est montrée très compétitive. Ce soir, nous avons été capable de faire un pas en avant. Cette confiance et ce travail me laissent tranquille, car nous avons une grande marge de progression et tout le monde n'est pas encore prêt".

Le match de Tavares
"Juger des performances individuelles par rapport aux statistiques, c'est simpliste. Nous sommes une équipe qui utilise beaucoup de joueurs et j'aimerai voir les statistiques d'évaluation par minute. Tavares a réussi à avoir 27 d'évaluation en 25 minutes, il a été adroit et ses quatre lancers ont été décisifs dans les derniers instants. Il nous a aussi beaucoup apporté en défense. Parfois, on avait vraiment l'impression que Tavares dominait tant en attaque qu'en défense".

Campazzo: "L'Unicaja était en forme"
"Ça n'allait pas être facile. L'Unicaja est une équipe qui était en grande forme, avec des joueurs en confiance. C'était un match compliqué, mais nous avons répondu présents. Nous sommes une équipe qui a du banc et nous n'étions pas fatigués. N'importe qui peut jouer. Laso fait de très bonnes rotations".

Le déroulement du match
"Nous avons fait une bonne première mi-temps, mais avons mal commencé le troisième quart et nous avons subi un gros éclat. Au final, c'était un match que les deux formations pouvaient gagner. Il faut savoir gagner sans forcément bien jouer, et aujourd'hui nous l'avons fait. Nous avons fait parler l'ADN de l'équipe, le coeur et la défense. Le match a été dur".

La force de l'équipe
"Nous sommes une équipe dure à battre. Nous avons une grosse force de frappe offensive et n'importe quel joueur peut apporter. Quand nous profitons de cela, nous sommes encore plus dangereux. De mon côté, je veux apporter ma pierre à l'édifice. Je tente de défendre dur, de courir et d'organiser l'équipe".

7

Meneur

Rechercher