EmiratesAdidas
Real Madrid - Athletic Club

1-1: Le Real Madrid méritait la victoire face à l'Athletic

Voir galerie

ARTICLE | 18/04/2018 | Alberto Navarro

Cristiano Ronaldo a marqué d'une talonnade le but de la formation merengue, qui a disposé de nombreuses occasions mais s'est heurtée à Kepa.
  • La Liga
  • Journée 33
  • mer., 18 avr.
Santiago Bernbabéu
1
1
Le Real Madrid méritait la victoire face à l'Athletic, mais s'en tire avec le partage des points grâce à un but de Cristiano Ronaldo dans les derniers instants de la rencontre. Un duel qui, dès le coup d'envoi, se voit imprimer un rythme intense par les deux équipes. Sept minutes de jeu sont à peine jouer que Keylor Navas doit sortir le grand jeu dans son face à face avec San José. Deux minutes ne se sont pas écoulées que c'est le Real Madrid qui répond et qui touche la barre. Carvajal brosse son centre pour Cristiano Ronaldo dont le coup de tête se fracasse sur la transversale. Le Portugais ne se laisse pas abattre et, à la 13', tente de nouveau sa chance, cette fois d'une frappe enroulée qui manque le cadre de peu.

La réponse des Basques est immédiate et ne laisse pas de place au doute. Córdoba lance dans le dos de la défense Williams qui trompe Keylor Navas et ouvre le score (14'). Le Real répond du tac au tac mais ne recolle pas, la faute à deux interventions prodigieuses de Kepa. D'abord, il capte au sol une frappe du gauche de Cristiano Ronaldo (16'), puis il fait de même avec une reprise surpuissante de Marcelo (19').

Asensio brille de mille feux
Dès lors, la domination madridista devient totale. Kroos dépose un coup-franc sur la tête de Varane qui oblige une nouvelle fois Kepa à se mettre en évidence (31'). Plus percutante encore est l'action suivante, oeuvre de Carvajal dont la frappe, contrée par un défenseur basque, frôle le montant adverse (39'). Et que dire de celle qui conclut ce premier acte, quand Asensio, sur le côté droit, se défait de trois rivaux pour ajuster Kepa, dont le réflex au sol préserve l'avantage pour Bilbao (43').

CRISTIANO RONALDO A MARQUÉ LORS DES 12 DERNIERS MATCHS QU'IL A DISPUTÉ AVEC LE REAL.

L'entame du second acte diffère largement du premier. Le Real Madrid domine clairement alors que l'Athletic se limite à tenter sa chance en contre. Malgré cela, le premier avertissement est à mettre au crédit de Bilbao. Le centre de De Marcos passe dans la surface jusqu'à Córdoba, dont la reprise est contrée par la poitrine de Carvajal. Sur le renvoi, Raúl García se retrouve seul mais envoie son tir sur la barre (64'). Quatre minutes plus tard, Zidane fait rentrer du sang frais, Bale et Isco remplaçant Benzema et Asensio.

Une talonnade décisive de Cristiano Ronaldo
Les actions franches se succèdent. À la 72', c'est au tour de Marcelo, du droit, puis de Bale, de dos, de tenter leur chance, sans plus de réussite. Dans la foulée, le Brésilien, encore lui, trouve Lucas Vázquez dont le tir est capté par Kepa. Totale, la domination madrilène ne cesse d'asphyxier un Athletic incapable de sortir le cuir de sa propre surface. Finalement, à la 87', une tentative de Modric à l'entrée de la surface est déviée du talon par Cristiano Ronaldo qui trompe Kepa. Une répartition des points plus que logique en faveur du Real Madrid qui se tourne désormais vers sa demi-finale aller de Ligue des Champions.

Rechercher