EmiratesAdidas
Real Madrid - Sevilla

5-0: Un festival avant le Mondial des Clubs

Voir galerie

ARTICLE | 09/12/2017 | Javier García

Cristiano Ronaldo, qui a fêté son Ballon d'Or par un doublé, Nacho, Kroos et Achraf ont scellé, par leurs buts, la large victoire face à Séville.
  • La Liga
  • Journée 15
  • sam., 09 déc.
Santiago Bernabéu
5
0
Le Santiago Bernabéu a profité d'un après-midi footballistique parfait, agrémenté de nombreux buts. Le Real Madrid s'est ainsi offert une exhibition de son pouvoir offensif et de son jeu vertical pour lourdement battre le FC Séville. Les Madridistas ont inscrit cinq buts en première mi-temps, n'en ont encaissé aucun tout le match durant. Deux d'entre eux ont été l'oeuvre de Cristiano Ronaldo qui, quelques minutes avant le coup d'envoi, avait offert son Ballon d'Or au public. Nacho, Kroos et Achraf ont culminé le festival merengue avant le Mondial des Clubs.

Pour ce, le Real Madrid réalise un début canon, comme mercredi face au Borussia Dortmund. Deux minutes suffisent aux Blancs pour se procurer une occasion, par l'intermédiaire de Lucas Vázquez, et deux corners. Justement, sur le second, l'ouverture du score devient effective. Kroos se charge de déposer le cuir dans la surface pour que Nacho, plus prompt que Muriel, trompe Rico (3'). Malgré le score en sa faveur, l'équipe de Zidane insiste en attaque, avec constance et intensité, et un Asensio en chef d'orchestre. À la 23', c'est ainsi lui qui trouve le décalage vers Cristiano Ronaldo, qui se fait un plaisir de doubler la mise.

CRISTIANO RONALDO: 25 BUTS EN 15 MATCHS DE LIGA FACE AU FC SÉVILLE.

Alors que la demi-heure de jeu n'est pas encore atteinte, le troisième but est inscrit. Jesús Navas touche le cuir de la main dans la surface sur un centre de Marcelo, et offre la possibilité à Cristiano de transformer le penalty (31'). Loin de se conformer à cet avantage, les hommes de Zidane continuent d'accélérer. Seul un Sergio Rico inspiré, qui sort le grand jeu devant Modric puis Cristiano, empêche le score de s'alourdir.

Ou plutôt, le portier sevillista ne fait que retarder l'échéance quand Kroos, après avoir initié l'action au milieu de terrain, trouve un relais avec Lucas avant d'inscrire la quatrième banderille (38') de l'après-midi. Le Real Madrid ne s'arrête pas en si bon chemin, puisqu'il s'offre une manita avant les arrêts de jeu du premier acte. Achraf se joint à la fête suite à une énième montée sur le flan droit, pour ce qui devient son premier but officiel avec le Real Madrid (42').

Une ovation pour Cristiano
Forcément, ce large avantage au tableau d'affichage se ressent sur le rythme, moins pressant, du second acte. Le FC Séville tente de réduire l'écart par l'intermédiaire de Nolito et Muriel, mais tombe face à un Keylor Navas inspiré. Même sans la vitesse imprimée lors des 45 premières minutes, les Madridistas continuent de jouir de nombreuses occasions. Comme à la 67', quand Benzema, servi par Marcelo, envoie une reprise sur le poteau pour ce qui est la plus franche opportunité du second acte. Avec les trois points en poche, Zidane fait même souffler Kroos, Modric et Cristiano, remplacés respectivement par Llorente, Ceballos et Isco. Le Bernabéu, lui, fête d'une superbe ovation le quintuple Ballon d'Or. Llorente et Achraf peuvent même aggraver le score, mais le score en reste là. Le Real Madrid peut se rendre à Abu Dabi avec l'esprit tranquille.

Rechercher