EmiratesAdidas

Real Madrid - Gremio

1-0: Sixième Mondial des Clubs

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 16/12/2017

Un but sur coup-franc de Cristiano Ronaldo face au Gremio offre le cinquième titre de 2017 au Real Madrid, qui conserve à Abu Dabi son statut de champion du monde.
  • Mondial des Clubs
  • Finale
  • 16/12/2017
Zayed Sports City Stadium
1
0
Au Zayed Sports City Stadium d'Abu Dabi, le Real Madrid a été sacré champion du monde pour la sixième fois de son histoire. Un coup-franc de Cristiano Ronaldo dans les premiers instants de la seconde mi-temps a offert face au Gremio le cinquième titre de 2017, pour ce qui est la meilleure année de l'histoire du club.

Dès le coup d'envoi, les deux équipes ne cachent pas leur plan de jeu: la possession au champion d'Europe, le contre au Brésilien. Les Madridistas cherchent la formule pour perforer la défense adversaire, et tardent donc à se créer des occasions. Les plus franches sont à mettre au crédit de Carvajal et Modric. À la 20', sur sa ligne de but, Geromel intervient pour interdire à la volée du latéral droit l'entrée des cages.

Encore plus d'occasions
Quatre minutes plus tard, le Croate tente lui sa chance d'une frappe croisée du gauche qui rate le cadre pour quelques centimètres. Ces opportunités permettent au Real Madrid d'intensifier sa domination, lui qui rentre aisément dans la surface adverse, mais qui n'obtient pas le prix mérité et atteint la pause sans avoir fait trembler les filets.

LE REAL MADRID EST LA PREMIÈRE ÉQUIPE À CONSERVER SON TITRE AU MONDIAL DES CLUBS.

Le passage par les vestiaires ne change en rien les intentions de chaque équipe. A contrario, le tableau d'affichage bouge enfin. L'ouverture du score est l'oeuvre de Cristiano Ronaldo, qui d'un coup-franc passant à travers le mur marque. Le meilleur buteur de l'histoire de la compétition fait encore des siennes.

Modric, sur le montant
Enfin aux commandes, le champion d'Europe ne cherche qu'à doubler la mise, ce qu'il est sur le point de réussir à la 58', avant que l'arbitre n'annule le but de Cristiano Ronaldo pour un hors-jeu préalable de Benzema. Toujours plus à leur aise sur le pré, les Madridistas continuent de se procurer les plus franches occasions. Comme lorsque Modric trouve le poteau sur une lourde frappe à la 64'.

Les minutes s'égrainent et le Real Madrid, loin de se contenter de cet avantage, continue d'attaquer. Sur un exceptionnel contre initié par Ramos, Cristiano Ronaldo envoie un tir croisé que Marcelo, le portier brésilien, sort miraculeusement à la 82'. Une minute plus tard, c'est au tour de Bale, qui vient de remplacer Benzema, de faire briller de nouveau le gardien adverse sur une lourde frappe. Qu'importe, le Real Madrid continuera de porter un an de plus l'écusson de champion du monde.

Buscar