EmiratesAdidas
Real Madrid - Atlético de Madrid

Ramos : "Nous avons écrit l'histoire"

INFORMATION | 24/05/2014

"Le but n'est pas seulement le mien, c'est celui de tous les Madridistas", a dit le défenseur.

Sergio Ramos a été l'auteur de la réalisation de l'égalisation et a exprimé sa joie face aux médias après le coup de sifflet final : "La récompense et la satisfaction sont incroyables. Nous avons lutté jusqu'à la fin et ce but n'est pas seulement le mien, c'est celui de tous les Madridistas. C'est celui de ceux qui nous ont soutenu jusqu'à la fin et qui ont eu ce résultat".

"Après tant d'années, c'est une satisfaction de pouvoir la soulever devant le public, devant ceux qui sont venus et ceux qui sont à la maison. Vive Madrid, vive Camas, vive Séville, vive l'Andalousie et vive l'Espagne".

Sentiment
"C'est inexplicable ce que l'on sent à l'intérieur. Aujourd'hui nous avons écrit l'histoire et face à un Atlético qui a fait une grande saison et a été méritant en Liga. Après avoir vécu le meilleur et le pire en un dixième de seconde, et d'avoir égalisé à la dernière minute, l'accolade avec Casillas est l'accolade de tout le Madridismo".

MON ACCOLADE AVEC CASILLAS EST L'ACCOLADE DE TOUT LE MADRIDISMO.

Casillas : "L'équipe s'est relevée et a pu gagner"
"Ca a été une finale très dure, je crois qu'ils ont eu un but chanceux. Nous avons essayé durant les 90 minutes, et pour les occasions cela me paraît juste. Ils ont bien défendu, jouent un autre type de football qui est également efficace".

"Nous avons raté quelques fois, d'autres fois avons réussi et par chance, les gens se rappelleront que le Real a gagné une Coupe d'Europe à Lisbonne. Je ne peux pas me plaindre malgré mon erreur parce que l'équipe s'est relevée et a pu gagner. En seconde mi-temps de la prolongation les deux étions très fatigués, mais ils ont plus souffert. Ils ont encaissé le but de Bale, qui je crois les a tué".

Le comportement des supporters
"Cela est plus important que le Mondial. Cela fait longtemps qu'on ne l'avait pas décroché, en plus la Décima est un nombre rond. Il faut également féliciter l'Atlético pour son comportement et aux gens qui sont venus ici et ceux qui sont restés chez eux. Ils ont dû souffrir autant que nous, et ils peuvent dire qu'ils sont champions d'Europe. Il n'y a eu aucun mauvais geste des publics. Ils ont démontré de la grandeur et de la seigneurie".

Carvajal : "Nous n'avons pas perdu la foi"
"Comme n'importe quel derby, cela a été un match du coeur et de griffe. Deux corners ont défini les 90 minutes. En prolongation ils étaient plus bas au niveau de l'âme. Si l'Atlético avait été champion, cela aurait été injuste".

"La sensation est une chose inexplicable, cela signifie faire l'histoire du meilleur club du monde. C'est un titre que nous n'avons pas décroché depuis 12 ans, et il est dédié au public parce qu'il le mérite".
 

Rechercher