LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - CAI Zaragoza

92-79 : Rudy, imparable pour le CAI

Galerie

ARTICLE | 04/05/2014

L'ailier majorquin, avec 30 points et 40 d’évaluation, a emmené les Blancs vers leur 58ème victoire de la saison.
  • Liga Endesa
  • Journée 30
  • dim., 04 mai 04/05/2014
Palacio de los Deportes
92
79
Nouvelle journée au Palacio, la troisième en sept jours. Et une victoire de plus, la 29ème en 30 rencontres, la 58ème sur les 64 matchs de la saison. Le Real Madrid, qui espère conserver sa place de leader dans ces dernières journées de la Liga Endesa, a battu le CAI. Un match qui a accouché de deux parties distinctes : une première, très équitable, et une seconde, où l'arsenal offensif du Real a pris les devants au score. Rudy, énorme, a été le pilote d'une victoire où il a inscrit près de la moitié des points de son équipe : 30. De plus, il a capturé 7 rebonds et délivré 5 passes pour une évaluation de 40. Les Blancs ont également rentré 11 trois-points dans cette rencontre.

Nouveau jour de basket dans un Palacio tout sauf calme avant le match. Le Real Madrid rencontrait un CAI qui, après trois défaites consécutives, voulait retrouver des sensations. Pour ce, les visiteurs s'appuyaient dès le début du match sur son jeu intérieur, avec Norel et Sanikidze faisant dans des dégâts dans la raquette. Cependant, Rudy, toujours fidèle à lui-même, savait maintenir la tension et l'égalité au score (7 points, 2 rebonds, 1 ballon volé en six minutes). Il était d'ailleurs le meilleur de Blancs qui terminaient ce premier acte avec un retard de trois points (14-17).

Egalité à la mi-temps
Avec les entrées de Rudez et de Tabu, le CAI scorait un 0-10, pour passer de 14-17 à 14-22. Le Chacho, avec deux tirs primés consécutifs, y mettait fin et ramenait les deux équipes au coude à coude au tableau d'affichage : 20-22. Rudez était très actif, mais Tomas et Tabu étaient ceux qui faisaient le plus de dégâts dans un quart où Sanikidze continuait de faire des siennes et que les Blancs remportaient (25-23) pour rentrer aux vestiaires avec un point de retard (39-40).

LA ACB A RENDU HOMMAGE AU REAL MADRID POUR AVOIR DECROCHE LE RECORD HISTORIQUE DE VICTOIRES : 28 CONSECUTIVES.

Llull voulait se montrer après la pause et le faisait avec 8 points consécutifs qui ne permettaient pourtant pas aux Blancs de prendre les devants. Le CAI était toujours aussi adroit sur son point fort, le tir longue distance, alors que Jones était lui en verve. A égalité aux rebonds, les Madridistas commençaient à intensifier le rythme en attaque et à solidifier leur défense. Dans les dernières minutes de ce quart, ils commençaient à gagner la bataille aux lancers francs, et donc le match. Les hommes de Laso arrivaient à la dernière période avec un avantage de +7 (67-60).

Le Real prend ses distances
Dès lors, le Real ne cessait de creuser l'écart, grâce en autre à un 12-0 qui donnait une autre allure au score (72-60). Rudy Fernandez continuait d'être le meilleur joueur du match, actif dans toutes les facettes du jeu et tirant vers le haut son équipe. Pour preuve, le Real avait marqué plus de points en 14 minutes que lors de toute la première mi-temps : 40 contre 39.
Avec le rythme dont les supporters du Palacio sont habitués, Salah Mejri était à la fête. Sur des passes du Chacho, puis de Reyes et de Rudy, il inscrivait six points spectaculaires. Malgré les bonnes prestations de ses coéquipiers, la grande performance de Rudy éclipsait tout le reste. C'est lui qui a pu contrer le CAI et donner la 29ème victoire au Real Madrid en Liga.

Real Madrid 92 (14+25+28+25) : Llull (13), Rudy (30), Darden (8), Mirotic (6), Bourousis (2) –cinq initial-; S. Rodríguez (9), A. Martín, Carroll (3), Díez (3), Reyes (8), Slaughter (2) et Mejri (8).

CAI Saragosse 79 (17+23+20+19) : Llompart (4), Roll (2), Tomás (13), Sanikidze (11), Norel (3)- cinq initial- Tabu (14), Stefansson (11), Rudez (6) Jones (14) et Fontet (1).

Rechercher