LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Fiatc Joventut

106-88: Le Real Madrid bat le Fiatc Joventut avec un nouveau récital offensif

Galerie

ARTICLE | 01/05/2014 | Edu Bueno

Le Leader a remporté son 28ème succès lors du match décalé de la 28ème journée en inscrivant 14 trois-points.
  • Liga Endesa
  • Journée 28
  • jeu., 01 mai
Palacio de los Deportes
106
88
L'équipe blanche a repris le chemin du succès en Liga Endesa avec une autoritaire victoire face au Fiatc Joventut lors du match décalé pour cause de playoff de l'Eurolague pour le compte de la 28ème journée. Ce 28ème succès de la saison s'est construit autour d'une attaque dévastatrice qui a dépassé les 100 points en inscrivant 14 trois-points et en ayant six joueurs au-dessus des 12 points, emmenés par Sergio Rodriguez (18 points et 9 passes), Carroll (18 points et 4/6 à trois-point) et Rudy (17 points). Le Real Madrid affirme un peu plus sa place de leader avec deux victoires de plus que le Valence Basket et fait un pas de plus vers son objectif de terminer premier de la saison régulière pour s'assurer l'avantage du terrain.

Les trois jours de repos ont fait du bien au Real Madrid. De l'air frais pour une équipe qui lors des deux dernières semaines avait joué un match tous les deux jours. En cinq minutes, elle menait déjà d'une dizaine de points (13-4) grâce à un grand Rudy (2 trois-points et 12 points dans ce quart). Un avantage qu'elle maintenait grâce à sa supériorité au rebond et à sa réussite à trois-point. Mirotic (7) et Carroll (5) secondaient eux l'ailier. La Penya, sans complexe, restait au contact de l'inspiration offensive locale (29-10, 10ème) avec à un bon Shuma (13 des 20 points de son équipe).

Au plaisir du Chacho
L'activité de Carroll était l'une des bonnes nouvelles pour un Real Madrid qui avait le contrôle du jeu. Ainsi, il avait jusqu'à 13 points d'avance à deux occasions (43-30 puis 45-32) et sortait l'action du match avec Sergio Rodriguez: une passe incroyable sans regarder un Mejri qui marquait en contre-attaque, provoquait la faute et faisait se lever les gradins. Mirotic comptait lui 9 points et 7 rebonds lors du meilleur moment du leader.

LES HOMMES DE LASO ONT SIGNE UN 56 % A DEUX-POINT, UN 50 % A TROIS-POINT ET UN 85 % AU LANCER-FRANC.

Mais le Real était plus permissif en défense et le Fiact Joventut en profitait pour restait à la marque dans ce second quart (24-23). Il commençait même à rentrer des paniers de loin, avec deux tirs primés de Llovet et un de Joseph, alors que Miralles prenait le relais de Shuma dans la raquette avec ss points et ses rebonds (8 et 3). Il remontait même à cinq points à la 19ème (48-43). Le Chacho, impressionnant dans ce second quart, remettait de l'ordre dans la maison avec 7 points (et 5 passes) avant de rentrer aux vestiaires à la pause (53-43, 20ème).

Le rythme tonique du match se maintenait dans la troisième période. La Penya rentrait mieux dans le match, dominant le rebond offensif avec un Miralles faisant des dégâts dans la raquette madridista (59-53, 24ème). Néanmoins, les hommes de Laso répondaient à base de trois-points. Llull, Rudy, et deux autres de Carroll, qui retrouvait son rythme (13 points),
maintenaient une avance confortable au Real seulement mis à mal par des petites séries adverses. Trois minutes électriques de Llull, où il inscrivait 9 points, donnaient de nouveau 13 points d'avance aux Blancs (79-66, 30ème).

Le Real a tué le match
Le Fiatc Joventut ne pouvait suivre le rythme blanc et finissait par lâcher prise. La paire Reyes-Mejri, ce dernier effectuant un contre spectaculaire sur Llovet, imposait sa loi dans la peinture. A la 33ème, le 86-64 tuait le match. Les Blancs, dont tous les joueurs avaient marqué, atteignaient les 90 points alors qu'il restait encore cinq minutes grâce à un panier de Darden (90-72, 35ème). Les 100 étaient atteints à la 37ème, le score de 106-88 à la fin de la rencontre.

Fiche technique
REAL MADRID 106 (29+24+26+27): Llull (14), Rudy (17), Darden (2), Mirotic (12) et Bourousis (1) --cinq majeur--; Reyes (12), Sergio Rodríguez (18), Díez (0), Mejri (7), Slaughter (5), Carroll (18) t Martín (0).

FIATC JOVENTUT 88 (20+23+23+22): Vives (8), Joseph (9), Kirksay (7), Shurna (18) et Savané (6) –cinq majeur--; Llovet (12), Cochran (8), Ventura (4), Miralles (14), Barrera (2), Sans (-) et Suárez (-).

12

Ailier fort

9

Ailier fort

Rechercher