EmiratesAdidas
Real Madrid - Emporio Armani Milan

Le Real Madrid cherchera sa vingtième victoire consécutive de la saison face à Strasbourg

INFORMATION | 13/12/2013 | C. Trujillo

Le groupe de Laso, qui vient de passer une vingtaine de jours sans jouer au Palacio, revient à la maison avec la première place assurée. Face à Strasbourg, Bousouris et Carroll ne seront pas disponibles.
Real Madrid et Strasbourg s’apprêtent à se mesurer dans un match retour où les Merengues arrivent avec la mission accomplie et sans pression. Les Français, éliminés, également. Le groupe de Laso cherchera sa vingtième victoire de la saison et, de plus, le fera au Palacio, après une vingtaine de jours loin de lui.

Les Français, eux, tenteront d’accrocher une victoire pour l’honneur, ses possibilités d’intégrer le Top 16 étant quasi nulles. Laso ne pourra pas compter, comme lors des matchs précédents, sur Bourousis, qui poursuit sa convalescence suite à une fracture de la mâchoire, ni sur Carroll, qui souffre de gênes au genou. A sa place, Alberto Martin, pivot de la Cantera, incorpore le groupe.

De nouveau au Palacio
Après une mini-tournée qui l’a emmenée en Allemagne, à Séville, en Italie et à Ténérife, le Real Madrid revient au Palacio de los Deportes pour affronter son vingtième match officiel. Il arrive avec la première place assurée de son groupe, mais cela n’est en rien une excuse.

Les Merengues chercheront la victoire face à un Strasbourg qui, avec deux victoires et six défaites, est au bord de l’élimination. Les Français arrivent, qui plus est, avec une incapacité à gagner le moindre de ses onze derniers déplacements européens. Avec un moyenne de 70,4 points marqués pour 81,5 encaissés par match, l’équipe française est l’une des plus mauvaises d’Euroleague.

Jusque là, le Real Madrid a gagné avec un écart de 24,9 points par match. Strasbourg sera une nouvelle étape pour s’améliorer.

Marcus Slaughter le sait bien: "Cela n’a pas d’importance contre qui nous jouons. Nous avons un match à domicile et nous souhaitons rester invaincus dans notre salle et en Euroleague. Nous avons préparer ce duel exactement comme les autres".

Bourousis et Carroll forfaits
Laso ne pourra pas compter sur Bourousis, absent lors des deux dernières rencontres, ni sur Carroll, blessé au genou. Cela signifie que le Tunisien Salah Mejri devrait disposer de plus de temps de jeu et d’un rôle prédominant pour freiner le joueur le plus dangereux de l’effectif français, le pivot titulaire Alexis Ajinca.

Presque toutes les possibilités de triomphe du groupe de Collet passent par lui et ses 2,15m. Ce n’est pas pour rien qu’Ajinca, avec ses 18 points par match, est le deuxième meilleur scoreur de la compétition. Autour de lui, le Dominicain Greer et Abromaitis devront se frotter à Reyes, Slaughter et avec l’un des hommes les plus en forme et régulier de la compétition, Niko Mirotic.

Pour conclure, il sera important de contrôler le tempo du match. Les Sergio et Draper devront cette fois lutter face à Lacombe et Campbelle, l’homme qui a inscrit le panier de la victoire lors de la seconde victoire des Français en Euroleague. Les hommes de Collet savent que ce défi n’est pas facile : être la plus grosse surprise de la saison en gagnant sur le parquet de la meilleur équipe d’Europe à domicile.

50

Pivot

12

Ailier fort

44

Pívot

Rechercher