LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Anadolu Efes

Olympiakos-Real Madrid: Première de deux sorties très exigeants en moins de 48 heures

Vidéo

INFORMATION | 08/10/2021 | Edu Bueno

Notre équipe se rend aujourd'hui en Grèce pour la seconde journée de l'Euroleague, puis ce dimanche chez le Valence Basket (20h).
Seconde journée de l'Euroleague et nouveau grand rendez-vous pour le Real Madrid dans une semaine où il doit se confronter à deux rencontres des plus exigeantes loin du WiZink Center en moins de 24 heures - dimanche, il se rendra chez le Valence Basket. Les hommes de Laso s'étrennent à l'extérieur dans le gymnase de la Paix et de l'Amitié face à l'un de ses grands rivaux historiques: l'Olympiakos, désormais privé de Spanoulis mais qui compte sur ses renforts pour opter de nouveau au titre. Notre équipe tient elle à donner de la continuité aux grandes sensations montrées en ce début de saison, avec sept victoires en autant de matchs disputés.

Real Madrid et Olympiakos maintiennent une rivalité historique en Euroleague. Ce sera la 33ème fois que les deux formations se retrouvent depuis l'an 2000, avec 18 victoires en notre faveur et 14 pour les Grecs. Des finales, des playoffs, de la saison régulière... Des duels qui sont pour beaucoup passés à la postérité, et qui ont culminé pour le Madridismo avec la Novena. Les hommes de Laso enchaînent quatre succès de rang face aux hommes du Pirée, dont l'une, la saison passée, sur le parquet athénien (82-86).

Le Real a remporté ses quatre derniers matchs face à l'Olympiakos

Les deux équipes ont entamé la saison de belle manière et sans connaître la défaite. Le Real affiche sept victoires en autant de matchs, l'Olympiakos quatre en quatre. De même, les deux équipes se sont imposées pour leurs débuts en Euroleague. Côté madridista, ce succès est intervenu face au champion en titre, l'Anadolu Efes (82-68), tandis que les hommes de Bartzokas ont balayé le Baskonia (75-50). Autant dire que les adversaires du soir s'appuient sur une défense ultra-solide. De plus, le Real sera opposé ce soir à un rival fort physiquement et mentalement. Malgré la perte de Spanoulis, les Grecs peuvent toujours s'appuyer sur Sloukas, Printezis ou encore Papanikolau. Cet été, ils se sont également renforcés avec Walkup, Dorsey et Fall, ex de l'Asvel, qui sont venus compléter un effectif très dangereux sur les lignes extérieures et versatile dans la peinture.

Un défi dans la raquette
Ce soir, le jeu intérieur madridista affrontera un test exigeant face à l'Olympiakos. Les Blancs viennent tout juste de signer une grande performance lors de leur victoire au Lenovo Tenerife grâce à leur trio Tavares-Poirier-Yabusele. Trois joueurs qui se sont adaptés à la perfection, à tel point qu'ils s'érigent en leaders de l'équipe. Cela tombe bien, puisqu'ils auront fort à faire face à la raquette grecque, entre les centimètres de Fall (2,18m), les physiques de Martin et Jean-Charles et les menaces extérieures avec Vezenkov et Printezis. Match de haute-volée à Athènes à 20h !

Rechercher