EmiratesAdidas

COMPTE-RENDU. 28/09/2021. Alberto Navarro. Photographe: Antonio Villalba, Helios de la Rubia et Víctor Carretero

Benzema a marqué le but du Real Madrid, qui a de nombreuses occasions pour gagner le match.

Le Real Madrid a fait le jeu et s'est créé bien des occasions pour le retour en Ligue des Champions au stade Santiago Bernabéu, mais le Sheriff Tiraspol s'est montré le plus efficace et s’est offert les trois points de la victoire. Benzema a bien égalisé, sur penalty, à la 65' minute après l'ouverture du score de Yakhshiboev en première mi-temps, c'est S. Thill qui a offert, à la 90', le succès à son équipe d'une frappe lointaine. Comme une illustration de ce que s'apprête à devenir la rencontre, la première occasion est l'oeuvre du Real Madrid, Benzema obligeant Athanasiadis à sortir le grand jeu sur coup-franc (18'). Six minutes plus tard, c'est au tour de Valverde de se montrer dangereux, mais sa frappe se retrouve légèrement trop enlevée. Sur l'action suivante, les Moldaves trouvent, eux, le chemin des filets. Le centre de Cristiano est repris par Yakhshiboev, qui trompe Courtois. Dès lors, et jusqu'à la conclusion du premier acte, seul le Real Madrid apporte du danger. Comme à la 31', quand le centre de Benzema, renvoyé par le gardien, passe devant Casemiro sans que ce dernier ne puisse le dévier dans le but.

Encore plus d'occasions
À chaque minute, l'équipe d'Ancelotti se procure de nouvelles occasions. À l'image de Vinicius Jr. qui, dans la surface, envoie une frappe qui fuit le cadre d'un rien (35'). Ou de Hazard, dont le tir croisé, repoussé par Athanasiadis, est repris, mais pas cadré, par Nacho (36'). Dans la foulée, Benzema reçoit le ballon plein axe et enchaîne par une frappe enroulée qui flirte encore une fois avec le cadre. Avant le retour aux vestiaires, le Real dispose encore de deux actions franches, mais le centre-tir de Hazard (41'), comme la frappe lointaine de Casemiro (43') sont sortis magistralement par le portier adverse.

vidéo.1-2: シェリフ戦で敗戦

Après la pause, le scénario de la rencontre ne change pas. Le Sheriff Tiraspol continue de s'accrocher à son maigre avantage en défendant aux portes de sa surface, tandis que le Real Madrid continue d'attaquer. Hazard est ainsi le premier à se remettre en action, Athanasiadis se détendant de tout son long pour repousser le danger. Mais pas pour longtemps, puisque dans la continuité, Alaba dépose son centre sur la tête de Militão, qui manque le cadre pour quelques malheureux centimètres. À l'heure de jeu, les Madridistas réclament un penalty suite à une faute de Constanza sur Vinicius Jr. L'arbitre ne bronche pas et attend une minute, après avoir vérifié l'action avec la VAR, pour le faire pour un contact d'Addo sur Vinicius Jr. Benzema se charge de remettre les pendules à zéro depuis les 11 mètres.

Ancelotti décide alors de lancer Jović, Modrić, Kroos et Rodrygo en lieu et place de Hazard, Nacho, Miguel et Casemiro. C'est d'ailleurs l'un des nouveaux entrants qui est proche d'offrir l'avantage au Real: après une belle combinaison avec Benzema, le Croate envoie une lourde frappe que repousse le visage d'un inspiré Athanasiadis, qui réédite une minute plus tard, sur une puissante tentative de Militão depuis l'intérieur de la surface. La machine madrilène est lancée et ne se démoralise pas, à l'image de Vinicius Jr., qui trouve en retrait Rodrygo, auteur d'une tir trop enlevé (82'). Le même Rodrygo, six minutes plus tard, centre en direction de Jović, face au but, dont la reprise est repoussée par un défenseur puis arrive dans les gants du portier. Le Real fait tout son possible pour trouver la faille, mais à la 90', sur une action isolée, S. Thill inscrit un splendide but pour offrir la victoire au Sheriff Tiraspol. Jusqu'au coup de sifflet final, les protégés essayent de revenir à hauteur et peuvent même égaliser par l'intermédiaire de Valverde, sa frappe, déviée par Dulanto, venant s'écraser sur le montant (94').

LA LIGUE DES CHAMPIONS A RETROUVÉ LE BERNABÉU

La Ligue des Champions est revenu au Santiago Bernabéu 580 jours plus tard et l'a fait face au Sheriff Tiraspol, 108ème adversaire que rencontre notre équipe dans la plus grande compétition continentale.

Calendrier

Chronologie

L'arbitre

Lawrence Visser (Belgique), assisté à la touche par Rien Vanyzere et Thibaud Nijssen. Bram Van Driessche a officié en tant que quatrième arbitre, tandis que Clément Turpin (France) a été en charge du VAR.

Rechercher