LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Celta de Vigo

2-0: Le Real Madrid commence l'année par une victoire

GalerieVidéo

ARTICLE | 02/01/2021 | Alberto Navarro

Les buts de Lucas Vázquez et d'Asensio offrent les trois points et la première place provisoire aux hommes de Zidane.
  • La Liga
  • Journée 17
  • sam., 02 janv.
Alfredo di Stéfano
2
0
Le Real Madrid a entamé son année en s'imposant face au Celta au stade Alfredo Di Stéfano et a, par la même, donné de la continuité à sa grande forme. L'équipe enchaîne ainsi son huitième match sans défaite, pour pas moins de sept victoires, et s'offre la première place provisoire de la Liga. La connexion entre Lucas Vázquez et Asensio a été décisive pour récolter ces trois points: les deux joueurs ont marqué et se sont servis mutuellement.

La rencontre s'ouvre sur un rythme élevé, si bien qu'en à peine quelques secondes, l'on passe d'un potentiel 0-1 à un bien réel 1-0. D'abord, après cinq minutes de jeu, Aspas trompe Courtois en face à face et pense ouvrir le score, jusqu'à l'apparition salvatrice de Nacho sur sa ligne de but. Ce dégagement enclanche dans la foulée une contre-attaque sur laquelle Asensio, d'un centre millimétré, trouve Lucas Vázquez qui, au second poteau, marque de la tête.

Carvajal proche de doubler la mise
En réaction, le Celta reprend le contrôle de la possession du ballon, sans que cela ne se traduise par des actions dangereuses. Seul un centre de Denis Suárez, dévié par Santi Mina, passe à quelques encablures de la cage madridista (30'). Juste avant le retour aux vestiaires, les Blancs sont même proches de doubler la mise grâce à une reprise de volée de Carvajal, qui manque le cadre d'un rien.

CINQUIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE AU STADE ALFREDO DI STÉFANO.

Après la pause, la physionomie reste la même. Et ce jusqu'à ce que le Real prenne le large (53'). Sur une récupération haute de Modrić, Casemiro lance dans l'espace Lucas Vázquez qui, dans la course, sert à son tour Asensio. L'international espagnol envoie, en une touche et du gauche, le ballon au fond des filets adverses. Quelques instants plus tard, les Madridistas peuvent encore alourdir la marque. Mais cette fois, Benzema, trouvé entre les lignes par Kroos, croise trop sa tentative du gauche (64').

Courtois conserve sa cage inviolée
Jusqu'au coup de sifflet final, le Real Madrid gère à la perfection la rencontre, réduisant au maximum le nombre d'occasions. Dans le temps additionnel, Benzema enlève cette fois trop sa frappe, alors que Baeza se heurte à un Nacho revenu héroïquement. Les protégés de Zidane n'encaissent ainsi pas le moindre but et peuvent se tourner l'esprit libre vers leur prochain match de Liga, qui se jouera le samedi 9 face à Osasuna à Pampelune.

Rechercher