EmiratesAdidas
Real Betis - Real Madrid

2-3: Le Real Madrid ramène les trois points du Villamarín

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 26/09/2020 | Alberto Navarro

Les buts de Valverde, Emerson (contre son camp) et Ramos ont offert la victoire au vainqueur de la Liga, qui a renversé le Betis en seconde période.
  • La Liga
  • Journée 3
  • sam., 26 sept.
Benito Villamarín
2
3
Le Real Madrid s'est imposé au Benito Villamarín après avoir été mené 2-1 à la pause. La seconde période de belle facture des hommes de Zidane a été validée par les buts d'Emerson, contre son camp, et de Ramos, depuis le point de penalty. Avant cela, durant le premier acte, Mandi et Carvalho avaient répondu à l'ouverture du score de Valverde.

C'est sur un gros rythme que la rencontre s'ouvre, les deux formations se créant des occasions. La première est à mettre à l'actif des Madrilènes: sur une ouverture dans le dos de la défense de Casemiro, Mendy, arrivant lancé, rentre dans la surface, crochète son adversaire, mais n'arrive pas à cadrer sa frappe du droit. Dans la minute, le Betis répond, et il faut une grande intervention de Courtois pour sortir le coup de tête à bout portant de Sanabria.

Une domination madridista
La rencontre est faite d'allers et retours entre les deux surfaces, elle bascule au terme du premier quart d'heure. Servi par Benzema depuis le côté droit, Valverde surprend tout le monde en coupant au premier poteau pour ouvrir le score. Bien dans leur football, les Madridistas peuvent prendre le large dans la foulée. Encore une fois à la baguette, Benzema envoie un centre que repousse Bartra dans les pieds de Ramos, présent aux avant-postes, dont la reprise ne trouve pas le cadre.

Ramos a marqué les 17 derniers penaltys qu'il a tiré pour le Real Madrid.

Ce sont les meilleures minutes du Real Madrid, mais le Betis réagit. Sur un centre de Canales, Mandi s'impose dans les airs et égalise (35'). Et tout se complique encore plus deux minutes plus tard, quand une frappe du gauche de Carvalho trompe Courtois. Avant le retour aux vestiaires, le Real Madrid peut recoller au score par deux fois, Ramos reprenant trop haut un coup-franc de Kroos (40'), et Benzema ne prenant le meilleur sur Joel, après une nouvelle ouverture longue et précise de l'Allemand. Ce dernier, touché, doit pourtant laisser sa place à Modric dans le temps additionnel.

Une seconde période à réaction
Dès la reprise, alors qu'Isco a pris la place d'Ødegaard, le Real égalise (48'). Sur un centre tendu de Carvajal, Emerson, en voulant dégager le ballon, le propulse dans ses propres filets. Cette égalisation réveille totalement les Madridistas, qui se retrouvent même en supériorité numérique après l'expulsion du même Emerson, qui fauche un Jović parti seul face à Joel.

À 20 minutes du terme, les Blancs enchaînent les occasions. Comme sur un centre de Valverde que Benzema reprend dans les six mètres sans trouver le cadre. C'est sur l'action suivante que le Real fait la différence. Après avoir consulté le VAR, l'arbitre indique le point de penalty pour une main de Bartra, en duel avec Mayoral (82'). Infaillible depuis les 11 mètres, Ramos se charge de transformer son dix-septième penalty consécutif avec le Real Madrid, à qu'il offre les trois points. Qu'importe si Isco et Benzema disposent chacun d'une balle pour aggraver la marque.

Rechercher