EmiratesAdidas
Levante - Real Madrid

1-0: Défaite à la Ciudad de Valencia

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 22/02/2020 | Alberto Navarro | PHOTOGRAPHE: Antonio Villalba

Le Real Madrid a eu les occasions les plus franches, mais c'est Levante qui a inscrit le but de la victoire à la 79' minute.
  • La Liga
  • Journée 25
  • sam., 22 févr.
Estadio Ciudad de Valencia
1
0
Le Real Madrid s'est incliné sur la pelouse de la Ciudad de Valencia face à Levante. Les Madridistas ont disposé des actions les plus claires, mais les locaux, qui ont inscrit le seul but de la rencontre à la 79', ont su conserver ce résultat. Pour autant, la première offensive du match est à mettre au crédit des Blancs, quand Benzema, esseulé tente sa chance et chauffe les gants d'Aitor Fernández (7'). Quatre minutes plus tard, le Français se procure l'occasion la plus nette du premier acte. Servi magnifiquement par Isco, il n'arrive à remporter son face à face avec le gardien local.

La domination du Real est sans partage, si bien qu'il continue de créer du danger. Sur un corner de Kroos, le portier de Levante se rate dans sa sortie aérienne. Casemiro en profite et envoie un coup de tête qui ne fait que flirter avec le cadre. Malgré tout cela, la situation n'est pas encore débloquée et Levante décide de faire grimper son bloc sur le pré. Qu'importe pour Modric, qui fait frissonner l'antre des Valencians. Par deux fois, dans la même situation lointaine (32' et 40'), il enlève d'abord trop sa frappe avant d'obliger le gardien adverse à sortir le grand jeu en repoussant le cuir en corner.

Hazard en face à face
Dès le retour des vestiaires, les Madridistas pensent disposer d'un penalty suite à une main de Campaña sur une inspiration d'Isco. Plus folle, la rencontre passe d'un camp à l'autre. Si bien que sur une nouvelle transition rapide, Marcelo lance parfaitement dans l'espace Hazard, qui se retrouve en face à face avec Aitor Fernández et repousse avec son corps la tentative du Belge (52'). Quelques minutes plus tard, ce dernier doit sortir du terrain car gêné.

Puis, stupeur, c'est au tour de Morales de débloquer la situation du gauche. Il reste encore du temps aux Madridistas de renverser la vapeur jusqu'au coup de sifflet final. Vinicius Jr. prend de vitesse et centre en retrait pour un Benzema qui n'arrive pas à en profiter. Enfin, dans le temps additionnel, Ramos peut égaliser de la tête, avant qu'Aitor Fernández ne sauve définitivement son camp.
Rechercher