1. Close
    La LigaJournée 18
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    AthleticAthletic
    Information sur le match
    La Liga, Journée 18
      Estadio Santiago Bernabéu
     12/22/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    EuroligueJournée 14
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Olimpia Milán Olimpia Milán
    Information sur le match
    Euroligue, Journée 14
      WiZink Center
     12/17/2019
    20:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Rueda de prensa de Marcelo

Marcelo: "Nous prenons ce match comme une finale"

INFORMATION | 05/11/2019 | Javier Vázquez | PHOTOGRAPHE: Helios de la Rubia

"La rencontre face à Galatasaray va être très dure, nous devons gagner pour rester devant", a ajouté le Brésilien.
Marcelo a précédé Zidane en conférence de presse avant la rencontre entre Real Madrid et Galatasaray, qui se jouera au Santiago Bernabéu (mercredi, 21h): "Nous savons que ce sera un match très dur. Nous devons le gagner. Nous avons envie de jouer ce match de Ligue des Champions au Bernabéu, nous sommes très motivés, ce sera dur mais nous aimons jouer ce genre de matchs".

"De tels matchs sont les meilleurs qu'un joueur peut penser jouer. Nous devons gagner pour rester devant et penser à passer la phase de groupes. Nous devons prendre ce match comme une finale".

Son moment de forme
"Je ne le vois pas comme un remplacement. Je n'ai pas joué beaucoup de matchs mais si l'on prend en compte toute la saison, j'ai joué plus que d'autres. Je me sens bien mieux que la saison passée. J'ai travaillé pour cela. Comme je ne me suis jamais vu comme titulaire, je ne vais pas non plus me voir comme un remplaçant. Je suis là pour aider l'équipe et pour que l'équipe gagne des titres. Pour cela, je ne peux pas penser que je suis un titulaire indiscutable ou un remplaçant. Il faut se dire que l'on est un de plus car nous sommes 25 joueurs, on ne peut pas toujours jouer".

100 matchs en compétition européenne
"C'est une grande illusion de pouvoir jouer tant de matchs dans le meilleur club au monde. Depuis que je suis arrivé, on m'a enseigné beaucoup de choses, je suis ici depuis presque toute ma vie et c'est une fierté et une responsabilité immense d'être au Real Madrid. Je suis très content et j'espère que ce sera un grand match".

C'est une très grande illusion de jouer tant de matchs dans le meilleur club du monde.

"Je respecte les critiques, les choses que je vois et que j'entends restent à moi, et celles qu'on me raconte également. J'ai toujours eu beaucoup de respect et j'ai fait attention à ces choses. Certaines font du mal à tout le monde et parfois il n'y a pas de respect. Quand je parle de ça, ce sont des choses que j'ai dites, pas des choses qui ont été inventées. Je fais toujours attention et je n'ai mentionné personne par rapport à cela. Je ne rectifie rien, ce sont des choses qui arrivent, mais je sais très clairement que certaines choses qui peuvent faire mal servent de motivation. Ici, j'ai appris beaucoup de choses et une critique peut être une motivation".

La motivation de la Ligue des Champions
"Ce n'est pas une question que la Ligue des Champions motive plus. Cela dépend des matchs. Nous en avons gagné quatre en cinq ans, alors qu'en Liga je n'en ai pas gagné assez depuis 13 ans que je suis au Real. Chaque match de Liga est une motivation et défendre l'écusson du Real Madrid est incroyable. Tous les enfants veulent avoir cette possibilité, d'être dans un tel groupe. On ne peut pas comparer la Liga et la Ligue des Champions, ce sont deux compétitions différentes. Les deux me motivent de la même façon".

Son anxiété avant la finale de Kiev
"Au début, c'était dur. Aujourd'hui, je m'accommode plus de la pression, même s'il y en a toujours au Real Madrid. C'est le prix que l'on paie pour jouer dans la meilleure équipe du monde. On doit accepter beaucoup de responsabilité car on travaille dans le meilleur club. La pression ne se ressent pas qu'en jouant, à l'extérieur aussi. Dans tous les travails on peut avoir de l'anxiété. Quand j'ai raconté cette histoire, je voulais dire aux miens, à mes fans et aux personnes qui m'aiment que nous sommes pareils. Nous avons des problèmes dans la famille, dans le travail, mais nous devons faire face, comme tout le monde. Je raconte seulement mon histoire et je crois qu'elle a eu du succès".

12

Défenseur

Rechercher