EmiratesAdidas
Real Madrid - Granada

4-2: Le Real Madrid reste leader avant la trêve internationale

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 05/10/2019 | Javier García

Hazard et Modric, auteurs de deux superbes buts, Benzema et James ont scellé la victoire face à Grenade au Bernabéu.
  • La Liga
  • Journée 8
  • sam., 05 oct.
Estadio Santiago Bernabéu
4
2
Une place de leader et de magnifiques buts. Le Real Madrid a remporté le duel entre les deux premiers au classement et conserve ainsi la tête de la Liga. Dans l'ordre, Benzema ouvre le score sur un service délicat de Bale, Hazard ouvre son compteur but en blanc, Modric trouve la lucarne sur un missile longue distance, et James conclut un contre d'école dans le temps additionnel. Grenade est bien revenu à 3-2, il n'a pu éviter la victoire de Madridistas qui restent invaincus en Liga.

Le Real, justement, réussit un excellent début de match en ouvrant le score sur sa première offensive. Après à peine deux minutes de jeu, Bale invente une sensationnelle passe de l'extérieur pour Benzema qui inscrit sa sixième réalisation en championnat. Les Blancs dominent toutes les facettes du jeu et à peine un quart d'heure plus tard sont sur le point de doubler la mise. Mais Carvajal ne peut tromper Rui Silva, tandis que la volée de Benzema est déviée.

LE REAL MADRID EST LA SEULE ÉQUIPE INVAINCUE EN LIGA.

Les minutes s'écoulent sans que Grenade ne crée le moindre danger devant la cage d'Areola. C'est bien la formation de Zidane qui recherche le but du break. Valverde, de la tête, et Carvajal, d'un tir dans la surface que détourne Rui Silva, sont bien proches de l'inscrire. Après le remplacement de Kroos, touché, par Modric (34'), Puertas s'essaye de loin tandis que Bale tombe dans la surface suite à un contact. Finalement, Hazard trouve le dernier mot et y va de son golazo. Valverde récupère un énième ballon au milieu et trouve le Belge qui, d'un lob, trompe le portier de Grenade (46').

La lucarne pour Modric
La seconde période reprend ses droits par un coup-franc lointain d'Herrera capté par Areola. Les Andalous tentent bien de remonter leur bloc, mais doivent s'incliner devant le talent de Modric. Après une période de flottement et de nombreux coups de sifflets, le Croate, trouvé en décalage plein axe par Hazard, téléguide sa frappe dans la lucarne (61'). Mais huit minutes plus tard, Grenade revient dans la rencontre, Darwin Machís transformant un penalty provoqué par Carlos Fernández et concédé par Areola.

James tue le suspens
Le match reste ouvert, même si Ramos, de la tête, manque d'un rien le quatrième but blanc (74'). Pis, Grenade réplique. Après un sauvetage de Varane sur un coup-franc, Duarte réduit l'écart sur un corner prolongé par Victor Díaz (78'). Le Real Madrid ne se désunit pas dans les derniers instants et, mieux, scelle son succès grâce à James sur une contre-attaque express.

Rechercher