EmiratesAdidas
PSG - Real Madrid

Zidane: "Nous avons manqué d'intensité"

INFORMATION | 18/09/2019

"La compétition vient de commencer, nous ne sommes pas contents de ce match mais il faut penser au prochain", a-t-il ajouté.
Zinédine Zidane a comparu en salle de presse du Parc des Princes après le match contre le PSG. L'entraîneur a déclaré: "Nous avons manqué d'intensité. C'est une compétition de ce niveau, quand on manque d'intensité c'est compliqué. Nous avons perdu des duels sur chaque ballon disputé. Nous connaissons la difficulté du rival. C'est un mauvais match de notre part. Ils ont été meilleurs. Nous n'avons pas été à la hauteur".

"Nous sommes bien entrés dans le match, nous avons un peu contrôlé les 15 premières minutes. Mais ensuite nous avons manqué de beaucoup de choses. Nous avons eu deux occasions et nous avons marqué deux buts qui ont été annulés. C'est très peu. Parfois, nous avons beaucoup d'occasions et nous n'avons pas marqué, mais ce soir nous ne les avons pas eu".

"Maintenant, nous devons penser au prochain match. La compétition vient de commencer, nous ne sommes pas contents de ce match mais il faut penser au prochain".

Le match du PSG
"Ils nous ont battu dans tout: dans le jeu, au milieu de terrain, mais ce qui m'a le plus gêné c'est le manque d'intensité. Ce qui me préoccupe le plus, c'est de voir l'équipe sans intensité nécessaire pour la compétition".

NOUS AVONS UN MATCH DIMANCHE ET NOUS DEVONS NOUS CONCENTRER DESSUS.

"Nous ne sommes presque jamais rentrés dans le match. Ils ont été supérieurs, ils nous ont mis trois buts et ont mérité de gagner".

Le manque d'occasions
"Je n'ai pas aimé ne pas cadrer avec les joueurs offensifs que nous avons sur le terrain. Ça a été bizarre. Ce n'est pas que je sois préoccupé, mais avec les joueurs que nous avons, normalement, nous nous créons plus d'occasions. Ce soir, ça n'a pas été possible".

La performance de Courtois
"Nous sommes tous dans le même bateau, que nous gagnions ou perdions. Nous devons oublier cette défaite. Nous avons un match dimanche et nous devons nous focaliser dessus. La faute revient à tout le monde".

Rechercher