EmiratesAdidas
Málaga - Real Madrid

Zidane: "C'est le jour le plus heureux de ma vie d'entraîneur"

INFORMATION | 21/05/2017

"La clé du succès de l'équipe est le groupe qu'ils forment. Ils ont été super toute l'année", a ajouté l'entraîneur madridista.
Zinédine Zidane a comparu en salle de presse de la Rosaleda, où il s'est montré très heureux du sacre en Liga: "Nous l'avons réussi en souffrant, après 38 journées. La Liga espagnole est la plus difficile du monde. C'est un moment important pour un entraîneur. La clé du succès a été le groupe qu'ils forment. Ils ont été très unis toute l'année, c'est le secret de cette Liga. Le mérite revient à tout le monde, mais surtout aux joueurs qui ont cru en mon message. C'est le jour le plus heureux de ma vie d'entraîneur. J'ai tout gagné avec ce club et il n'y a rien de plus grand que de gagner la Liga".

"Ce sont eux qui ont été sur le terrain, qui ont souffert et souffert. Ce sont 24 joueurs, c'est difficile qu'ils aient tous le même nombre de minutes, mais c'est bien la clé. Le succès réside dans le travail et à croire en ce que nous faisons. Si l'on travaille, en ayant l'effectif qui est le notre nous avons pu remporter cette Liga. Et ce n'est pas la tâche la plus facile qui soit".

La joie du groupe
"Actuellement, je suis très content, très heureux. Je me réjouis de cette Liga. 38 journées se sont écoulées et nous avons terminé premiers. C'est le jour le plus heureux de ma vie professionnelle, et de loin. Nous avons gagné nos derniers matchs contre Séville, le Celta et Malaga. Nous avons connu des difficultés durant toute la Liga, mais ces trois matchs ont été la clé".

Actuellement, je ne vais pas penser à Cardiff. Nous allons allons rentrer à Madrid et nous rendre à Cibeles, car les supporters doivent voir leur équipe.

Un objectif rempli
"En devenant entraîneur du Real Madrid, je connaissais les expectatives. J'aime cela. Désormais, nous allons rentrer à Madrid et nous rendre à Cibeles pour en profiter avec nos supporters, qui doivent voir leur équipe. Je le dédie à tous les Madridistas et à tous ceux qui ont été derrière l'équipe. Personnellement, à ma famille et à mon frère, l'aîné. Même s'il ne va pas comprendre ce que je dis en espagnol".

"J'ai souffert tous les trois jours, à chaque match. Il y a énormément de tension. Nous vivons pour cela et je vis avec passion ce que je fais. Après neuf mois de compétition, nous avons remporté la Liga qui nous manquait depuis quatre ans. Il n'y a pas de mot".

Le match de Malaga
"Il a fait son match. C'est une bonne équipe qui dernièrement a beaucoup gagné. Nous savions que c'était difficile mais nous avons marqué rapidement. Ça a été une bonne chose pour nous".

La finale de Ligue des Champions
"Actuellement, je ne pense pas à Cardiff mais à profiter de ce que nous avons fait. Lorsque l'on commence la Liga, nous savons que la Liga est notre pain quotidien. À l'heure actuelle, je pourrais même me mettre à danser, mais je ne vais pas le faire. Ce qui n'empêche qu'en mon for intérieur, je suis très heureux".

Rechercher