1. Close
    Champions League1/8 Finale (aller)
    Live the match inSantiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Manchester CityManchester City
    Information sur le match
    Champions League, 1/8 Finale (aller)
      Santiago Bernabéu
     02/26/2020
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

    Siguiente

    Champions League21:00Real MadridvsManchester City

    Antérieur
  2. Close
    EuroligueJournée 26
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    PanathinaikosPanathinaikos
    Information sur le match
    Euroligue, Journée 26
      WiZink Center
     02/24/2020
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Sporting - Real Madrid

2-3: Un doublé d'Isco préserve la première place du Real Madrid

Voir galerie

ARTICLE | 15/04/2017 | Alberto Navarro | PHOTOGRAPHE: Helios de la Rubia

Les deux buts du milieu de terrain, le second à la 90e minute, et celui de Morata ont offert la victoire aux Merengue face au Sporting Gijon, qui sont revenus par deux fois au score.
  • La Liga
  • Journée 32
  • 15/04/2017
El Molinón
2
3
Ce n'est pas la première fois que Zidane insiste sur le fait que “tous les joueurs de son effectif vont être importants”. Aujourd'hui cela s'est à nouveau vérifié au Molinón. Sans la BBC et avec Kroos, Modric, Marcelo et Casemiro sur le banc, les Merengue sont revenus au score par deux fois et ont engrangé trois nouveaux points qui leur permettent de conserver leur première place une journée de plus. La prestation d'Isco fut déterminante. Il a marqué le match de son empreinte et a scellé la remontada des visiteurs à la 90e minute. Seulement sept matchs séparent désormais les Merengue de leur objectif (six pour leurs adversaires).

Malgré le fait que le Real Madrid ait dominé le début de match en s'approchant facilement de la surface adverse, ce fut le Sporting Gijon qui marqua le premier. D'une louche par dessus la défense Vesga passait à Cop qui battait Casilla (14e) sans que le ballon ne retouche terre. Il fallait revenir au score et la joie des locaux ne dura pas longtemps. Seulement trois minutes. Ce dont avait besoin Isco pour réaliser une action fantastique. Il recevait le ballon à l'entrée de la surface, se défaisait de deux adversaires par un superbe geste technique, évitait le suivant et, d'un enroulé du gauche ultra-précis, logeait le ballon dans la lucarne de Cuéllar.

Occasions
A partir de là, on ne vit plus que les Merengue, qui eurent deux occasions très nettes pour passer devant au tableau d'affichage juste avant la mi-temps. Kovacic iniciait le contre (37e) et glissait à James qui centrait mais Meré sauvait sur sa ligne. Une minute plus tard, c'est Lucas Vázquez qui prenait sa chance. Son tir du gauche à l'entrée de la surface passait de peu au-dessus.


 

LE REAL MADRID MARQUE DANS UN MATCH POUR LA 54E FOIS DE SUITE.

La deuxième mi-temps ne pouvait pas démarrer pire, même si le Real Madrid était tout près de prendre l'avantage suite à un coup-franc de James (48e) qui trouvait Nacho dont la tête longeait la ligne de but. Mais sur l'action suivante, le Sporting marquait à nouveau suite à un coup-franc que Babin prolongeait de la tête jusqu'à Vesga, qui lui aussi de la tête, propulsait le ballon au fond des filets. L'efficacité des locaux était incroyable.

Réaction
Tout se compliquait mais les Merengue ne tardaient pas à réagir. Ils faisaient le siège de la surface adverse et étaient récompensés en égalisant. Sur un centre millimitré de Danilo (59e), Morata plaçait une superbe tête piquée. Le Brésilien, justement, était tout près de donner l'avantage aux siens trois minutes plus tard. James tirait le coup-franc et sa tête passait à queques centimètres du but adverse.

La pression des visiteurs était flagrante et Marcelo, qui avait remplacé Coentrão, était tout près de matérialiser la domination du leader par une frappe dans la surface, suite à une action non aboutie d'Isco (72e). L'international espagnol s'était défait de deux joueurs suite à un délice de contrôle avant d'éliminer trois autres adversaires. Ce fut le préambule de l'action qui allait sceller le sort d'un match marqué de l'empreinte de l'international espagnol. Quand le match nul paraissait inéluctable, il recevait le ballon à l'entrée de la surface et surprenait Cuéllar à la 90e minute par un tir rasant et précis au premier poteau. Le leader ne cède pas, engrange trois points très importants et pense déjà au match retour des quarts de finale de la Ligue des champions face au Bayern. 

 

Rechercher