EmiratesAdidas
Barcelona - Real Madrid

1-1: Le leader ramène le nul du Clasico grâce à Ramos

Voir galerie

ARTICLE | 03/12/2016 | Alberto Navarro (Barcelone) | PHOTOGRAPHE: Helios de la Rubia/Angel Martinez

La réalisation de la tête du capitaine dans les dernières minutes prolonge la série du Real Madrid à 33 matchs sans défaite.
  • La Liga
  • Journée 14
  • sam., 03 déc.
Camp Nou
1
1
Dans les grands rendez-vous et les ultimes instants, Sergio Ramos apparaît toujours. D'ailleurs, les minutes qui séparent la 90' du coup de sifflet final devraient même être rebaptisées au nom du capitaine du Real Madrid. Les Madridistas ne méritaient pas de perdre ce Clasico, ce qu'ils n'ont pas fait grâce au coup de tête décisif de leur central. Ils enchaînent ainsi 33 matchs invaincus, conservent leur avance de 6 points sur le FC Barcelone et l'augmentent à 7 par rapport à Séville.

De fait, le premier acte, disputé à un rythme élevé mais sans réelle occasion, est dominé par les Merengues. Les quelques possibilités restent propriété des Blancs, surtout dans les derniers instants de cette mi-temps. Pourtant, dès la 3', l'arbitre oublie d'indiquer un penalty suite à une faute de Mascherano sur Lucas Vazquez. Très solide et avec le contrôle du tempo grâce au milieu composé de Modric, Kovacic et Isco, le Real Madrid empêche les Blaugranas d'approcher sa surface.

Aux Merengues les occasions
Au contraire, le leader pousse dans les derniers instants de ce premier acte. Il est même proche de l'ouverture du score à la 37', mais la frappe du gauche de Cristiano Ronaldo, suite à un déboulé individuel, est repoussée en corner par Ter Stegen. Quelques minutes plus tard, les protagonistes restent les mêmes: suite à une longue ouverture de Modric pour Lucas Vazquez, ce dernier combine avec le Portugais qui se défait de deux adversaires, dont un petit-pont sur Mascherano, et trouve sur le chemin de son tir les bras du portier adverse.

Avant l'officialisation de la mi-temps, les Blancs disposent encore d'une double occasion à la 44'. Sur un centre dangereux de Benzema, Piqué, in extremis, le repousse en corner qui, frappé par Isco, trouve la tête de Varane puis les gants de Ter Stegen.

LE REAL MADRID EST LA SEULE ÉQUIPE QUI A MARQUÉ DANS TOUS SES MATCHS DE LIGA.

La seconde mi-temps ne peut plus mal commencer. Sur un coup-franc de Neymar à la 53', Luis Suarez marque de la tête. Désormais derrière au tableau d'affichage, le Real Madrid devient de plus en plus maître de la possession, même si Neymar manque le break pour une frappe qui passe au-dessus de la cage madrilène.

Le but donne des ailes aux Blaugranas, toujours plus proches de la surface adverse. Les minutes s'écoulent et le Real Madrid gagne finalement des mètres, Messi est sur le point d'en profiter à la 82', mais sa tentative face à Keylor Navas ne trouve pas le cadre.

Ramos apparaît de nouveau
Dans les dernières minutes, le Real Madrid fait le siège du camp adverse, et à la 90' décroche enfin le prix tant espéré. Comme à Lisbonne, lors de la finale de la Décima, Modric se charge du coup-franc que Sergio Ramos, impérial, convertit d'un puissant coup de tête. Dans le temps additionnel, Casemiro dévie même sur sa ligne un coup de tête de Sergi Roberto. Le Real Madrid ramène un point important du Camp Nou et a désormais la tête tourné vers son dernier match de la Phase de Groupes de la Ligue des Champions face au Borussia Dortmund.

Rechercher