EmiratesAdidas
Real Madrid - Sporting

2-1: Doublé de Cristiano Ronaldo pour s'imposer face au Sporting

Voir galerie

ARTICLE | 26/11/2016 | Alberto Navarro

Le Real Madrid, qui enchaîne 31 matchs sans connaître la défaite, décroche trois nouveaux points avant le Clasico.
  • La Liga
  • Journée 13
  • sam., 26 nov.
Santiago Bernabéu
2
1
Le Real Madrid a signé face au Sporting sa troisième victoire consécutive en à peine sept jours. Les Madridistas, qui enchaînent 31 matchs sans connaître la défaite, restent clairement en tête de la Liga et mettent la pression sur Barcelone, second, sur lequel ils pourraient prendre encore plus d'avance s'il ne s'impose à Anoeta.

Rapidement, les Blancs prennent les commandes, même si Carmona, dès la 3', peut donner l'avantage aux siens avant de rater son face à face avec Keylor Navas. Tout juste une minute s'ensuit et Lucas Vazquez, fauché dans la surface, permet à Cristiano Ronaldo de transformer la sentence. Le leader ne peut mieux commencer, d'autant plus qu'il double la mise au quart d'heure de jeu. Sur un superbe centre de Nacho venant de la gauche, Cristiano Ronaldo envoie une tête plongeante au fond des filets adverses. En l'espace de 18 minutes, le Portugais signe un doublé.

CRISTIANO RONALDO EST DÉSORMAIS EN TÊTE DE LA COURSE AU PICHICHI.

Cependant, la pause n'intervient pas sur ce score. Alors qu'à la 29', Moi Gomez envoie une lourde frappe que repousse Keylor Navas, l'avertissement se transforme en but des Asturiens à la 35', lorsque Carmona réduit l'écart. Cristiano Ronaldo est pourtant proche du triplé à la 42', mais sa tentative est détournée par Mariño.

Des occasions en pagaille
Au retour des vestiaires, la pluie redouble d'intensité et compliqué la circulation du cuir. Malgré ces avaries, le Real Madrid continue de se procurer du danger. Comme sur un superbe centre de Lucas Vazquez (58'), que Benzema reprend de la tête et pousse Mariño à la parade. Nacho s'essaye également trois minutes plus tard, sur un déboulé personnel sur le côté gauche qu'il termine par une frappe un iota trop sur le portier.

Cop rate le penalty
Les minutes s'écoulent et Zidane décide, à la 71', de faire rentrer Asensio et Marcelo en lieu et place de James et Ramos. Sept minutes plus tard, tout se complique. Victor Rodriguez s'écroule dans la surface sur un contact avec Nacho. Cop se charge du penalty qu'il envoie au-dessus de la surface. Un raté qui permet au tableau d'affichage de ne pas changer jusqu'au coup de sifflet final, même si Cristiano Ronaldo dispose d'une balle de break à la 87' que sort Mariño.

Rechercher