1. Close
    La LigaJournée 11
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    LeganésLeganés
    Information sur le match
    La Liga, Journée 11
      Estadio Santiago Bernabéu
     10/30/2019
    21:15
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    Liga EndesaJournée 6
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Baxi ManresaBaxi Manresa
    Information sur le match
    Liga Endesa, Journée 6
      WiZink Center
     10/27/2019
    12:30
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Real Madrid - Sevilla

4-0 : Festival face à Séville avant la trêve internationale

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 20/03/2016 | Alberto Navarro

Les buts de Benzema, Cristiano Ronaldo, Bale et Jesé ont conclu un superbe mois durant lequel le Real a gagné tous ses matchs.
  • Liga BBVA
  • Journée 30
  • 20/03/2016
Santiago Bernabéu
4
0
Le Real Madrid a écrasé Séville avant le début de la trêve internationale et a terminé un mois de mars durant lequel il a gagné tous ses matchs. Des Merengues qui ne peuvent mieux commencer leur duel face aux Sevillistas. Après seulement six minutes de jeu, ils prennent les devants. Sur une passe de Bale, il trouve Benzema qui, seul depuis le point de penalty, exécute à la perfection l'offrande. Un superbe but de l'attaquant français pour son retour à la compétition suite à sa blessure.

Avec le score déjà en poche, les Madridistas sont proches de doubler la mise dix tours de cadran plus tard. L'action s'entame par une lourde frappe de Bale et une parade spectaculaire de Rico qui la dévie en corner après que le cuir ait touché le poteau. Sur le coup de pied de coin qui suit, Cristiano Ronaldo reprend de la tête, puis le Français reprend victorieusement l'offrande. Un but légal qu'Estrada Fernandez annule pour un hors-jeu inexistant.

Nouvel arrêt de Keylor sur penalty
Le Real Madrid est un rouleau compresseur qui enchaine les occasions. Cristiano Ronaldo est ainsi proche de doubler la marque à la 22'. Le Portugais arrive aux abords de la surface avec le ballon entre les pieds, se défait de Koke et envoie une lourde frappe que dévie une nouvelle fois Sergio Rico. Cinq minutes plus tard, Keylor Navas s'accapare le protagonisme. Sur un penalty concédé par Varane pour une faute sur Rami, le portier local s'interpose sur la tentative de Gameiro depuis les onze mètres. Le Costaricain s'offre une nouvelle ovation des tribunes, une ovation des plus logiques. Depuis le début de saison, il a stoppé trois des quatre penaltys auxquels il a été confronté.

KEYLOR NAVAS A ARRÊTÉ TROIS DES QUATRE PENALTYS AUXQUELS IL A ÉTÉ CONFRONTÉ CETTE SAISON.

D'ici jusqu'à la pause, seul le Real Madrid existe sur la pelouse. Dans cette rencontre vibrant, il arrive sans arrêt dans la surface des visiteurs. Le second acte reprend sur les mêmes bases. La domination des Merengues est même plus insistante, et à la 57', ils disposent d'une occasion des plus franches. Modric s'écroule dans la surface suite à un duel avec Reyes, mais Cristiano Ronaldo ne convertit pas la peine maximale depuis les onze mètres.

La barre transversale tremble
Les Blancs ne baissent pas de rythme et sur un corner de Kroos à la 60', Bale s'élève plus haut que tout le monde mais trouve sur le chemin de son coup de tête la barre transversale. Deux minutes plus tard, Séville, par l'intermédiaire de Gameiro, est sur le point d'égaliser, mais le Français est signalé en position de hors-jeu, alors qu'il ne l'était pas. Les locaux ne pardonnent pas et doublent la mise à la 64'. Sur un centre rasant de Danilo, Cristiano Ronaldo pousse le cuir au fond des filets. Le meilleur buteur de la Liga affiche désormais 28 réalisations.

La BBC fait trembler les filets
Le Real Madrid ne lâche pas le fil du match et, deux minutes plus tard, Bale trouve à son tour le chemin des filets. A la conclusion d'un contre, le Gallois devient par la même le meilleur buteur britannique dans l'histoire du championnat. Remplacé sous une ovation du Bernabéu à la 70', il voit depuis le banc le but de son remplaçant. Sur la dernière action de la rencontre, à la 86', Jesé conclut un festival synonyme pour les Blancs d'un mois de mars où ils ont remporté tous leurs matchs.

Rechercher