1. Close
    La LigaJournée 14
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Real SociedadReal Sociedad
    Information sur le match
    La Liga, Journée 14
      Estadio Santiago Bernabéu
     11/23/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    EuroligueJournée 8
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    BarçaBarça
    Information sur le match
    Euroligue, Journée 8
      WiZink Center
     11/14/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Real Madrid - Olympiacos

En route pour la Neuvième

Voir vidéo

Actualité | 17/05/2015 | Edu Bueno

Le Real, qui dispute sa troisième finale d'Euroleague de suite, joue le titre face à l'Olympiakos (20h).
Le Real Madrid se retrouve aujourd'hui face à un moment unique, le plus attendu. Au Palacio, soutenue par des milliers de supporters pour la finale de l'Euroleague, l'équipe que dirige Laso a la possibilité de conquérir la Coupe d'Europe, la Neuvième pour le club le plus couronné dans cette compétition. Son adversaire est le même qu'il avait battu il y a de cela 20 ans à Saragosse pour remporter la Huitième et contre lequel il avait perdu le titre à Londres en 2013 : l'Olympiakos.

Les Blancs récupèrent le poste qui leur corresponde historiquement et joueront leur troisième finale consécutive après celles de Londres et de Milan (une première depuis 1976 et Ferrandiz). Pour les hommes de Sfairopoulos, ce sera également la troisième fois, mais en quatre ans, pour deux titres (2012 et 2013). Depuis quatre saisons, l'une de ses équipes est en finale.

Tout à égalité
L'équilibre est tel que les deux équipes sont à égalité après 32 duels tout au long de l'histoire. Le dernier précédent est blanc, pour une victoire 83-69 lors du cinquième match des playoffs de l'an passé. Mais comme l'a dit Laso dans l'avant-match, "chaque match est différent. Je ne pense pas beaucoup au passé mais à ce qui va se passer".

Le Real Madrid est l'équipe qui a disputé le plus de finales de Coupe d'Europe : 17.

Parler de l'Olympiakos, c'est évoquer l'équipe qui joue avec le plus gros coeur. Une équipe avec un caractère spécial et un engagement sans limite, qui ne se rend jamais. Elle ne part jamais en tant que favori mais est toujours présente.

Spanoulis
Son parcours jusqu'à Madrid est le fidèle reflet de l'identité de l'équipe grecque, qui a éliminé Barcelone en playoffs et le CSKA de Moscou lors d'une demi-finale qui la résume. Sa recette : un défense à la limite, de la patience, Printezis et, surtout, Spanoulis. Celui qui a été trois fois MVP s'est chargé d'éliminer le club au plus gros budget dans le dernier quart-temps (11 points), après une première mi-temps ratée (0/11 aux tirs).

La troisième fois sera la bonne
Sa demi-finale face à Fenerbahçe, qu'il a écrasé dans un sublime deuxième quart, est une mise en garde des intentions du Real. La finale se joue dans sa ville et dans sa salle : l'opportunité de se couronner. La force de l'équipe forme son identité. Face aux Turcs, Ayon, Nocioni et Rivers, trois recrues de cet été, avaient dynamité la rencontre, mais il est certain qu'aujourd'hui les Rudy Fernandez, Sergio Rodriguez, Llull, Reyes et consorts auront beaucoup de choses à dire.

Exigence
En jouant ainsi, aucun adversaire ne peut les freiner. Même pas la meilleure défense d'Europe, qui est celle de l'Olympiakos commandée par les muscles de Dunston et Hunter sous le cercle, qui leur exigera de tout donner sur le plan physique et mental. Mais ils sont préparés pour cela, c'est leur moment. La Neuvième attend.

CONVOCATION
Meneurs : Sergio Rodríguez, Llull et Campazzo.
Arrière : Carroll.
Ailiers : Rudy Fernández, Maciulis et Rivers.
Ailiers-forts : Reyes, Ayon et Nocioni.
Pivots : Bourousis, Mejri et Slaughter.

Rechercher