EmiratesAdidas
Real Madrid - Deportivo de La Coruña

2-0 : Une victoire pour penser à la Ligue des Champions

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 14/02/2015 | Alberto Navarro

Le superbe but d'Isco et la réalisation de Benzema donnent les trois points au leader de la Liga face à un Depor regroupé.
  • Liga BBVA
  • Journée 23
  • sam., 14 févr.
Santiago Bernabéu
2
0
Le Real Madrid était irrésistible dès le coup d'envoi. En un peu plus de 20 minutes, les Blancs avaient déjà ouvert le score, touché deux fois les montants et repoussé tous les doutes. Cristiano Ronaldo était le premier à trouver la barre. Sur un centre de Marcelo à la 13', Bale contrôlait et servait le Portugais, qui se retournait rapidement et frappait du gauche à l'entrée de la surface. Cinq minutes plus tard, Fabricio déviait suffisamment le ballon pour que la frappe du Gallois trouve la transversale.

La chance évitait les Madridistas. Et cela ne faisait que se confirmer lorsque le centre de Benzema à la 22' filait sur la ligne de but sans que personne ne puisse marquer. Heureusement, Isco profitait du centre en retrait d'Arbeloa pour signer une réalisation de très belle facture, similaire à celle qu'il avait marqué à Almeria. L'Andalou contrôlait dans l'angle de la surface, levait la tête et battait Fabricio d'une frappe enroulée aussi élégante qu'efficace.

Le Real Madrid est l'équipe avec le plus de frappes sur les montants dans cette Liga (16).

La fin du premier acte était l'oeuvre de Cristiano Ronaldo. Le Portugais tombait dans la surface à la 37' en essayant de dribbler Luisinho, mais Estrada Fernandez ne sifflait pas penalty. Six minutes plus tard, il faisait se lever le public de son siège avec un dribble anthologique. L'élastique avec lequel il se défaisait de Manuel Pablo était spectaculaire.

Parade de Casillas
La seconde mi-temps commençait difficilement. Si le Real Madrid avait trouvé sur sa route par deux fois les poteaux lors du premier acte, c'était au tour de l'équipe galicienne de le trouver à la 48' sur un volée de Borges. Deux minutes plus tard, Casillas évitait l'égalisation. Sa parade sur la reprise de la tête de Riera depuis le point de penalty était décisive.

Lucas Silva, première
A partir de ce moment, le match était possession des Blancs. Ils arrivaient de plus en plus souvent dans la surface adverse et Ancelotti décidait d'offrir à Lucas Silva ses débuts, en remplaçant Illarramendi à la 71'. Deux minutes plus tard, le second but local arrivait. Toute l'action était à une touche. Arbeloa lançait superbement Cristiano Ronaldo qui servait à son tour Benzema. Le Français piquait subtilement son ballon du gauche pour tromper Fabricio.

Une victoire importante du Real Madrid. Les Blancs conservent la tête du championnat, mettent la pression sur leurs adversaires dans la course au titre et sont désormais tournés vers le retour de la Ligue des Champions. Ce mercredi, au Veltins-Arena, la défense du titre européen se poursuit.

Rechercher