EmiratesAdidas
Granada - Real Madrid

0-4: carton à Grenade et leader de la Liga

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 01/11/2014 | Alberto Navarro (Granada) | PHOTOGRAPHE: Helios de la Rubia

Le doublé de James et les réalisations de Cristiano Ronaldo et Benzema apportent au Real Madrid sa onzième victoire consécutive.
  • Liga BBVA
  • Journée 10
  • sam., 01 nov.
Nuevo Estadio de Los Cármenes
0
4
Le Real Madrid a brillé à Grenade et de nouveau fait étalage de son excellente forme du moment. Les Merengues se sont amusés et ont réalisé un match plein du début à la fin. Quand tout fonctionne les buts viennent tout seul et au stade Nuevo Los Cármenes c'est arrivé pratiquemment lors de la première action du match. On ne pouvait rêver meilleure entame.

Modric délivre une passe de l'extérieur à Carvajal, qui à l'image de la confiance actuelle de son équipe, lutte pour un ballon qui semblait perdu, le dérobe à Murillo et le transmet à Benzema à la 2e minute du match. Le Français voit Cristiano Ronaldo démarqué au point de pénalty et le Portugais fait le reste, comme lors des 12 derniers matchs des Merengues: il l'a met au fond.

Si le score est à leur avantage, le jeu produit n'est pas en reste. Le Real Madrid domine et se régale. Le ballon se transmet avec précision et rapidité d'un côté à l'autre et les actions dangereuses sont permanentes. Isco et James, avec deux tirs à l'entrée de la surface, sont à deux doigts d'alourdir le score à la 7e et 16e minute.

La meilleure action jusqu'ici méritait aussi une autre fin. Après plus de 20 passes d'affilée des Merengues, et notamment une nouvelle passe de l'extérieur de Modric, une feinte exquise d'Isco qui se défait de trois adversaires et pour finir une talonnade de Cristiano Ronaldo, Carvajal ne parvient pas à cadrer à la 25e minute.

LE REAL MADRID PLIE LE MATCH EN UNE DEMI-HEURE

Six minutes plus tard, le bijou de James arrive. Alors qu'on avait toujours à l'esprit l'action précédente, une autre encore plus belle survient. Carvajal joue une touche, Benzema prolonge la balle d'une aile de pigeon et le Colombien, sans laisser retomber le ballon, surprend Roberto d'une reprise de volée du gauche. Une oeuvre d'art et la meilleure manière de conclure la spectaculaire demi-heure de jeu des Madrilènes. Seule fausse note de la première mi-temps: Carvajal, blessé, est remplacé par Arbeloa à la 37e minute de jeu.

Encore plus spectaculaire après la pause
Difficile pour les Merengues de faire mieux que leur première mi-temps, mais ce Real là n'a pas de limites et réalise une deuxième mi-temps au moins tout aussi exceptionnelle. Les Merengues se régalent et le troisième but du match intervient. Avec des rôles inversés par rapport au premier but. A la 54e minute, Cristiano reçoit la balle à l'entrée de la surface, la bloque, attend le démarquage de Benzema et lui adresse une merveille de talonnade. Le Français ne rate pas son face-à-face avec Roberto.

Mais le récital offensif ne s'arrête pas là et deux minutes plus tard, Marcelo, à l'entrée de la surface, trouve le montant suite à un tir puissant du pied droit. A partir de là, Grenade se réveille et se montre dangereux, mais Ramos et Casillas, très concentrés, annihilent les trois occasions les plus nettes des Andalous. 

Malgré ces alertes, les visiteurs continuent d'insister et inscrivent un quatrième but à la 86e minute. Arbeloa, très actif sur son côté droit, centre pour Ronaldo. Le Portugais ne peut qu'effleurer le ballon mais James, sur la ligne de but, le prolonge dans la cage. Ce Real Madrid est imparable.

Rechercher