EmiratesAdidas
Liverpool - Real Madrid

0-3 : Festival historique à Anfield

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 22/10/2014 | Alberto Navarro (Liverpool)

Le doublé de Benzema et l'ouverture du score de Cristiano Ronaldo ont mis à terre Liverpool lors d'une première mi-temps somptueuse.
  • Champions League
  • Journée 3
  • mer., 22 oct.
Anfield
0
3
Il y a des théâtres qui amplifient des victoires. Anfield en fait partie. Dans ce stade, face à un public tout acquis à la cause d'un Liverpool qui n'avait perdu qu'une seule de ses 18 dernières réceptions européennes, les Blancs ont mis à l'épreuve leur exceptionnelle forme. Ils ont même décroché la mention à la sortie d'un examen compliqué qui s'est terminé par une huitième victoire consécutive. Ordonnés et solidaires, ils rentrent parfaitement dans ce choc en exerçant un pressing étouffant sur leur adversaire. En 20 minutes, seul Gerrard d'une frappe depuis l'axe inquiète les Madridistas.

Dans une atmosphère hostile, le Real Madrid, en dix minutes, prend à la gorge son adversaire et décide de la rencontre. Cristiano Ronaldo est le premier à frapper, lui qui ne connait aucune limite. Son entente exceptionnelle avec James fait le reste. Le Portugais joue un une-deux avec son coéquipier colombien qui lui remet dans le dos de la défense. Le Ballon d'Or ouvre le score à la 23' d'une subtile touche de balle imparable pour Mignolet.

Cristiano Ronaldo a égalé Raul comme meilleur buteur de l'histoire de la Coupe d'Europe.

Le second but arrive sept minutes plus tard. Kroos centre et Benzema, au second poteau et de la tête, bat le portier local d'un joli lob. Les Blancs font grimper leur avantage et se sont plaisir dans un stade si difficile pour les adversaires de Liverpool. Tant et si bien qu'à la 41', Mignolet doit de nouveau aller chercher le ballon dans ses filets. Le Français est de nouveau à la baguette. Kroos frappe le corner, Pepe se bat dans la surface et Benzema en profite pour inscrire son doublé.

Sans but encaissé depuis trois matchs
Une première mi-temps historique pour le Real Madrid durant laquelle Casillas met sa pierre à l'édifice grâce à une parade prodigieuse sur une frappe d'Allen. Avec la même intensité, les Blancs rentrent dans le second acte : ils conservent le ballon et défendent comme des morts de faim dès la perte du cuir. Grâce à cette implication, les occasions restent madrilènes. Cristiano Ronaldo dispose de la plus franche à la 64', mais Mignolet s'interpose dans le face à face. Dix minutes plus tard, il sort sous les ovations.

"Asi gana el Madrid", résonne alors dans les tribunes d'Anfield. Les Blancs signent leur huitième victoire consécutive, la troisième sans encaisser le moindre but et s'imposent pour la première dans le stade de Liverpool suite à une première mi-temps inoubliable. Tout cela à trois jours du Clasico. Le Real Madrid aborde ce choc de la plus belle des manières, le Bernabéu est déjà impatient.

Rechercher