1. Close
    La LigaJournée 11
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    LeganésLeganés
    Information sur le match
    La Liga, Journée 11
      Estadio Santiago Bernabéu
     10/30/2019
    21:15
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    Liga EndesaJournée 6
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Baxi ManresaBaxi Manresa
    Information sur le match
    Liga Endesa, Journée 6
      WiZink Center
     10/27/2019
    12:30
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

Deportivo - Real Madrid

2-8 : Festival historique au Riazor

Voir galerieVoir vidéo

ARTICLE | 20/09/2014 | Alberto Navarro

Le hat-trick de Ronaldo, les doublés de Bale et Chicharito et la superbe frappe de James ont scellé la victoire du Real Madrid qui a signé pour la première fois huit buts à l'extérieur en Liga.
  • Liga BBVA
  • Journée 4
  • 20/09/2014
Riazor
2
8
Le match face à Bâle n'était qu'un avertissement. Aujourd'hui, la preuve définitive que le Real Madrid continue de s'améliorer et commence seulement à démontrer les qualités qui l'ont couronné champion d'Europe et de la Coupe du Roi a été donnée. En mettant une forte pression devant et en récupérant rapidement le ballon, les visiteurs se sont amusés sur la pelouse du Riazor. Pour se rendre la tâche facile, les Madrilènes ont tué l match en première mi-temps. Bale était tout proche d'ouvrir le score à la 16ème, mais il perdait son face à face avec Lux.

Ce premier acte était vibrant, équilibré et rythmé. Ce, jusqu'à ce que les Blancs tuent la rencontre en sept minutes. Du but de Cristiano Ronaldo jusqu'à celui de James, les deux vont entrer dans les mémoires. A la 29ème, Arbeloa centrait depuis la droite pour le Portugais qui, impressionnant dans les airs, sautait plus haut que tout le monde et d'un coup de tête puissant depuis le point de penalty battait Lux. Le Ballon d'Or ouvrait le score et inscrivait un but sur l'un des terrains de Première Division sur lequel il n'avait jamais fait trembler les filets.

JAMES A CONCLU UNE SEMAINE DURANT LAQUELLE IL A OUVERT SON COMPTEUR BUT EN LIGUE DES CHAMPIONS ET EN LIGA.

La seconde réalisation a été une merveille. James recevait le ballon près de la surface, levait la tête et, alors que tout le Riazor attendait un centre, battait Lux d'une frappe qui trouvait la lucarne. Une réalisation exceptionnelle du Colombien pour son premier but en Liga. Le coup de grâce était donné, mais, après la leçon d'Anoeta bien apprise, les Blancs ne baissaient pas de rythme et inscrivaient le troisième avant la pause. Sur un ballon en profondeur, à la 41ème, Benzema était fauché par Lux à 20 mètres de ses buts. Cristiano Ronaldo rôdait dans les parages, récupérait le ballon et marquait du gauche dans les buts vides.

Treize buts sur les deux derniers matchs
Le Depor réduisait rapidement la distance. Luisinho centrait depuis la gauche, Cuenca reprenait de la tête et le ballon heurtait la main droite de Ramos qui était pourtant collée à son corps. Un penalty discutable que transformait Medunjanin à la 51ème. A 1-3, les locaux commençaient à croire en une remontée. Une joie de courte durée puisque Marcelo trouvait un Bale démarqué qui battait Lux d'une frappe croisée. Le Real Madrid mettait fin à toute tentative de retour de l'équipe galicienne.

L'envie des Blancs n'était toujours pas rassasié. Ainsi, Isco qui venait de remplacer Modric trouvait le même Bale dans la surface. Avec élégance et subtilité, le Gallois inscrivait son doublé à la 74ème. Quatre minutes plus tard, le sixième. James volait le ballon dans la surface et le cédait immédiatement à Cristiano Ronaldo, qui signait un hat-trick d'un puissant tir du gauche.

Toché, à la 84ème, réduisait l'écart de la tête, mais Chicharito se joignait à la fête et signait son premier but en tant que Madridista d'une splendide volée à la 88ème. Dans la foulée, il battait de nouveau Lux, cette fois depuis l'entrée de la surface. Le Real Madrid sortait du Riazor avec un festival historique (il n'avait jamais marqué huit buts en Liga à l'extérieur) et la sensation que la réaction en Liga ne fait que commencer.

Rechercher