1. Close
    La LigaJournée 14
    Live the match inEstadio Santiago Bernabéu
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Real SociedadReal Sociedad
    Information sur le match
    La Liga, Journée 14
      Estadio Santiago Bernabéu
     11/23/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

  2. Close
    EuroligueJournée 9
    Live the match inWiZink Center
    Real MadridReal Madrid
    vs
    Khimki  Khimki
    Information sur le match
    Euroligue, Journée 9
      WiZink Center
     11/19/2019
    21:00
    BILLETTERIE

    Partagerfacebooktwitter

EmiratesAdidas

Sélectionnez la plateforme désirée pour acheter vos entrées

contenido

Le Real Madrid se rend pour la seizième fois aux Etats-Unis.

L'équipe madridista s'en rendue pour la première fois en Amérique en 1927, sous la présidence de Luis de Urquijo, et y est restée trois mois. Depuis, les liens entre ce continent et le public blanc de cette zone n'ont fait que se renforcer.

Le Real Madrid a traversé six pays lors de sa tournée américaine de 1927 : Argentine, Uruguay, Pérou, Cuba, Mexique et Etats-Unis. Sur le sol nord-américain, l'équipe s'était rendue à New York pour affronter une équipe fondée par 300 migrants galiciens, le Galicia SC.

En 1959, alors que Bernabéu était président, ils ont retrouvé les Amérique en été. Ils ont atterri en Colombie pour plus tard se rendre en Equateur. Ce voyage s'était terminé à New York. L'équipe, avec alors quatre Coupes d'Europe, et les mythiques Gento, Di Stéfano et Puskas, avait joué le Graz d'Autriche.

Le plus grand festival de buts de ses tournées : un 0-9 face au Los Angeles United.

En 1961, le parcours s'est entamé au Chili avant de se terminer aux Etats-Unis, où ils se sont mesurés au Los Angeles United (0-9). Un match qui est resté dans les mémoires grâce au triplé de Di Stéfano, au coup d'envoie fictif de l'actrice Rita Hayworth et à l'enregistrement en couleur de la rencontre par la télévision américaine.

Quatre ans plus tard, le Real Yéyé a affronté New York à l'Independiente de Avellaneda (1-1). En 1967, ils se sont rendus à Houston pour se mesurer à West Ham à l'Astrodome, le premier stade avec un toit au monde. L'attente était telle que deux télévisions mexicaines l'ont retransmis en direct. Le Real a retrouvé Big Apple en 1968 et a battu le New York General 4-1.

Plus de deux décennies plus tard, les Blancs sont revenus en Amérique. En 1990, ils ont traversé pendant 25 jours le Mexique et les Etats-Unis. Après la brillante Liga des 107 buts, l'équipe de Toshack, avec Buyo, Gordillo et le Pichichi Hugo Sanchez, a disputé quatre matchs à Los Angeles pour un bilan de trois victoires. Les membres de la Quinta del Buitre, présents au Mondial italien, n'étaient pas du voyage.

Les tournées du XXIème siècle
Lors des premières années du XXIème siècle, l'arrivée des stars telles que Ronaldo, Figo, Zidane ou Beckham a augmenté la répercussion médiatique du Real Madrid sur les terres américaines. Un prestige international qui continuera de grimper avec les transferts d'autres joueurs d'importance mondiale comme Cristiano Ronaldo ou Kaka.

20 ans plus tard, le Real retrouvait le sol américain. Il l'a fait en 2002 avec des joueurs comme Roberto Carlos, Figo ou Zidane, en se rendant à New York. En 2005, avec Ronaldo et Beckham dans l'effectif, l'équipe est allée à Chicago et Los Angeles. Un an plus tard, elle se rendait à Utah et Seattle.

Pendant l'été 2009, le Real Madrid, avec Cristiano et Kaka tout fraîchement dans ses rangs, a élu domicile à Washington pour se préparer. Le FedEx Field a été le théâtre d'un match face au DC United. L'équipe madridista s'était alors imposée 0-3. En 2010, elle a pour la première fois fait sa préparation à Los Angeles. Là-bas, au stade de Rose Bowl, elle a disputé un match amical face au Galaxy, et un autre face à l'America de Mexico à San Fransisco.

L'an passé, le Real avait remporté l'International Champions Cup.

En 2011, ils sont retournés en Californie. Pendant 13 jours, ils se sont mesurés au Galaxy à Los Angeles, au Chivas Guadalajara à San Diego, et au Philadelphie Union dans la ville du même nom. En 2012 ils ont travaillé dans les installations du campus d'UCLA de Los Angeles et se sont rendus à Las Vegas, à New York et à Philadelphie.

Le dernier voyage aux Etats-Unis s'est déroulé la saison dernière. Phoenix, Los Angeles, Miami et Saint Louis ont été les destinations. L'équipe avait alors participé à la première édition de l'International Champions Cup, et avait remporté ce tournoi en battant les Galaxy, Everton et Chelsea. Pour finir, les Blancs avaient disputé un match amical face à l'Inter de Milan (victoire 3-0) à Saint Louis, mettant fin à la préparation de la pré-saison 2013-14.

Rechercher