LazoGanadores de Champions LeagueOtro
CAI Zaragoza - Real Madrid

95-101 : En demi-finales par la voie rapide

Galerie

ARTICLE | 01/06/2014

Le Real Madrid a gagné face au CAI après un intense match dans lequel ont été marqués 24 points.
  • Liga Endesa
  • 2 (Playoff 1/4 Finale)
  • dim., 01 juin
Principe Felipe (Zaragoza)
95
101
Le Real Madrid savait très bien quel était le chemin à prendre. Et malgré les difficultés qu'offraient ce duel à la vie à la mort, l'objectif a été atteint. Il attend désormais son adversaire pour les demi-finales : l'Unicaja ou l'Herbalife. Cela n'a pas été facile d'atteindre le prochain tour, dans un Principe Felipe en feu, à la marqué très élevée et face à un CAI qui ne s'est jamais laissé vaincu. Mirotic a été le mieux évalué de la rencontre dans une marque très bien répartie où six joueurs ont dépassé les dix points.

Un nouveau rendez-vous et un nouveau cinq initial pour faire face à l'absence de Rudy dans ce cinq. Laso décidait de mettre Darden et Diez sur le parquet pour battre un combattif CAI. De nouveau, le Real trouvait face à lui une équipe sans complexe, disposer à jouer les yeux dans les yeux avec ses armes : vitesse et transition rapide.

L'adresse à trois-point
Adroits depuis la ligne de 6,75m, les locaux et les visiteurs terminaient ce quart avec respectivement 4 et 5 tirs primés (29-26). Avec un Carroll bouillant et devenant le meilleur marqueur des siens à la pause et un Mirotic bien dans son match, la meilleure nouvelle sortait du banc : le Chacho était encore une fois bien dedans. Il réordonnait l'équipe et son adresse à trois-point contribuait au bon jeu développé, surtout lorsque Sanikidze devait sortir pour des problèmes de fautes.

TOUS LES JOUEURS UTILISES PAR LASO ONT APPORTE A LA MARQUE.

Malgré cela, et que les Blancs disposaient de 8 points d'avance après un 3-12, les hommes d'Abos montraient de nouveau leur visage le plus agressif. A la pause, ils rentraient aux vestiaires avec un score de 51-55.

Après le repos, les deux équipes continuaient de marquer sur chacune de leurs actions. L'adresse de Roll et le retour de Sanikidze offraient un 8-0 pour les locaux. La rentrée de Rudy (24ème), la sortie de Sanikidze pour troisième faute et une technique de José Luis Abos semblaient faire tourner les choses en défaveur des locaux, qui devaient désormais faire face à un 0-8 (65-72).

Plus désorientés que dans le reste du match, les locaux enchaînaient leurs pires minutes et permettaient au Real, grâce à un grand Reyes et un Rudy sans pitié, de faire la différence. Il abordait le dernier quart à 75-84.

Le CAI en vit jusqu'à la fin
La marche des Blancs se poursuivait. Rudy, avec un nouveau tir primé, en était à 10 points. Les différences s'accentuaient et les Blancs arrivaient à prendre 12 points d'avance sur les hommes d'Abos. Mais deux trois-points consécutifs du CAI redonnaient vie à la rencontre. Avec un Reyes, très actif au rebond, et un Mirotic présent à la marque, les hommes de Laso semblaient avoir le contrôle du match. Mais un dernier assaut de Rudez, auteur de cinq points consécutifs, ramenait les siens dans les pas des Blancs (90-94). Un 1-7 laissait le match terminé. Au final, un 95-101 et des demi-finales par la voie rapide.

CAI SARAGOSSE 95 (29+22+24+20) : Tabu  (8), Roll (15), Tomás (4), Sanikidze (16) et Elonu (12) -cinq initial-; Llompart (4), Rudez (20), Stefansson (3) et Jones (13).

REAL MADRID 101 (26+29+29+17) : Llull (7), Darden (9), Díez (5), Mirotic (15) et Bourousis (11) –cinq initial-; S. Rodríguez (11), Carroll (11), Rudy Fernández (10), Reyes (13), Slaughter (3) et Mejri (6).

12

Ailier fort

9

Ailier fort

Rechercher