LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Unicaja

89-87 : Le Real Madrid à une victoire de la finale

Galerie

ARTICLE | 08/06/2014 | C. T.

Les Blancs, grâce à une grande rencontre de Reyes et Llull, ont de nouveau battu l'Unicaja et se déplaceront à Malaga en menant 2-0 dans cette série.
  • Liga Endesa
  • 2 (Playoff 1/2 Finale)
  • dim., 08 juin
Palacio de los Deportes
89
87
Le déplacement au Martin Carpena sera, au moins, tranquille. Le Real s'y rendra avec deux victoires dans les bagages et pourrait, avec une victoire à Malaga, se qualifier pour la finale de la Liga Endesa. Laso avait demandé plus de passion à la fin du premier match. L'équipe a répondu avec des trois-points au début du second. Avec un Carroll présent dans le cinq initial à la place de Darden, les choses commençaient bien, et sans échec au tir primé. L'arrière du Wyoming, Rudy et Mirotic inscrivaient ainsi les 9 premiers points sans aucun échec.

Même en confiance et guidés par cette belle entame, les Blancs ne s'adjugeaient pas le rebond. Le match devenait frénétique et permettait aux hommes de Plaza revenaient au score grâce à leur belle présence sous le cercle. L'histoire était connue : rebond offensif, passe à Vazquez et panier
.
Une belle réussite, l'allier principale
Durant le second quart, l'intensité ne baissait pas. Le Real cherchait à gagner en agressivité au rebond avec Reyes et Slaughter, sans plus de réussite. Avec le capitaine et le Chacho accompagné de Llull, jusqu'ici meilleur marqueur, quelques bonnes actions étaient déployées. Trop peu pour se rapprocher au tableau d'affichage, toujours propriété des Andalous
.
Avec un Carner-Medley hyper-actif au rebond, un Vazquez présent au moment opportun et un Granger inspiré, l'Unicaja arrivait à la pause en tête (44-48). Les Blancs restaient au contact grâce à un pourcentage élevé à trois-point (58 %), et non grâce aux rebonds captés : 7 contre 23 pour les visiteurs.

CINQ JOUEURS BLANCS ONT INSCRIT PLUS DE 10 POINTS DANS CETTE SECONDE RENCONTRE.

Les choses ne commençaient pas mieux dans le troisième quart. La meilleure nouvelle était la quatrième faute de Vazquez. Cinq points consécutifs de Carroll et deux de Llull semblaient donner un nouveau souffle aux Blancs, qui souffraient toujours autant au rebond. Mais, grâce à eux deux et Reyes, la fierté reprenait le dessus et le Real revenait dans le match.

Le quart de Carroll
Avec un 12-0, les Blancs arrivaient donc à prendre l'avantage (70-66). Et ce en grande partie grâce aux 11 points de l'Américain dans cette série. Dans le dernier quart, le rôle de la paire des îles Llull/Rudy devenait fondamental. Reyes, comme toujours, restait alerte jusqu'à la fin. Le Real obtenait dans les premières minutes son avance la plus confortable (+9, 78-69). Cependant, les hommes de Plaza ne capitulaient pas et compliquaient la vie du Real jusqu'aux dernières secondes.

Carner-Medley rentrait un tir primé qui effrayait le Palacio, mettant le score à 84-83 à quelques instants du terme. Heureusement, Rudy répondait du tac au tac avec un trois-point. Un nouveau d'Urtasun resserrait encore plus le score : 87-86. Au final, suite aux fautes provoquées par les deux équipes, le résultat offrait le second point au Real Madrid dans cette série : 89-87.

REAL MADRID 89 (22+22+26+19) : Llull (17), Rudy (18), Carroll (14), Mirotic (5) et Bourousis (10) -cinq initial- S. Rodríguez (7), Darden (3), Reyes (15), Díez (0) et Slaughter (-). 

UNICAJA DE MALAGA 87 (26+22+18+21) : Granger (18), Toolson (11), Suárez (16), Caner-Medley (7) et Vázquez (18) -cinq initial- Calloway (2), Urtasun (5), Vidal (2), Kuzminskas (-), Hettsheimeir (2) et Stimac (6).

12

Ailier fort

23

Deuxième meneur

Rechercher