EmiratesAdidas
Barcelona - Real Madrid

En route vers la Neuvième à Milan

INFORMATION | 18/05/2014 | C. Trujillo

Le Real Madrid se mesure en finale de l'Euroleague au Maccabi, un adversaire face auquel il a gagné la septième en 1980 (20h).
Le jour J est arrivé, le moment tant attendu depuis sept mois : la finale de l'Euroleague. Le Real Madrid, qui a étouffé Barcelone en demi-finale, cherchera sa neuvième Coupe d'Europe face à un Maccabi Electra qui, après avoir remonté 15 points au CSKA dans le dernier quart, a gagné le droit de rêve au titre.

Real Madrid et Maccabi disputeront au Mediolanum Forum de Milan un classique du basket européen. Les deux équipes se sont rencontrées à 49 reprises dans leur histoire et le bilan est favorable aux Blancs : 29 victoires pour 20 défaites.

Les six derniers duels ont tous tourné en faveur des Madridistas. La seule fois où ils se sont rencontrés en finale, en 1980, les Blancs avaient remporté leur septième Coupe d'Europe, dont Rullan avait été le héros avec 26 points.

La force d'équipe
Pour ne pas faire confiance à ces précédents, Laso a lui confiance en "la force de l'équipe". La supériorité affiché face à Barcelone a mis en évidence que la concentration et l'envie sont de grands alliés pour atteindre l'objectif. Les principales armes du Maccabi sont elles ses constants changements en défense, Schortsanitis et l'inspiration de ses extérieurs, à qui Laso n'a rien à envier, puisqu'ils ont inscrit 14 trois-points face à Barcelone.

BLATT : "JE SUIS CONTENT DE RENCONTRER LE REAL MADRID, L'EQUIPE LA PLUS FORTE D'EUROLEAGUE".

Sergio Rodriguez, dans un bon moment après ses 21 points en demi-finale, sera clé à l'heure de marquer le rythme face à l'homme qui a donné la victoire au Maccabi contre le CSKA, Tyrese Rice, avec un panier incroyable à la dernière seconde. Et également dans les mains de Llull, plus physique et athlétique, qui donnera le répondant à Ohayon.

La lutte pour le rebond
Que les hommes de Laso fassent une grande défense sera obligatoire pour développer leur jeur, où les transitions rapides sont une arme létale. Face au Big Sofo, le travail de Bourousis et l'aide de Reyes seront importants, les deux étant parmi les meilleurs rebondeurs de l'histoire de l'Euroleague et amènent près de 10,6 rebonds par match.

Les duels les plus intéressants
Rudy vivra un duel intense avec l'un des meilleurs hommes de Blatt, Hickman, qui inscrit en moyenne 12 points par match. Mirotic devra se mesurer à David Blu, meilleur marqueur de la rencontre face aux hommes d'Ettore Messina, avec 15 points, tous aux tirs primés.

Convocation :
Meneurs : Llull, Rodríguez et Martín.
Arrière : Carroll.
Ailiers : Rudy, Darden et Díez.
Ailiers forts : Reyes, Mirotic et Slaughter.
Pivots : Bourousis et Mejri.

23

Deuxième meneur

20

Arrière

Rechercher