LazoGanadores de Champions LeagueOtro
Real Madrid - Unicaja

83-86 : Le Real signe la meilleure saison régulière de l'histoire de l'ACB

ARTICLE | 25/05/2014 | Edu Bueno

Il a obtenu face à l'Unicaja de Malaga sa 32ème victoire qui lui permet d'établir un nouveau record. Llull, avec 19 points et 8 passes, a été décisif dans le succès. Le CAI Saragosse, adversaire en quarts de finale.
  • Liga Endesa
  • Journée 34
  • dim., 25 mai
Martín Carpena
83
86
Le Real Madrid a mis la cerise sur le gâteau d'une saison régulière spectaculaire avec sa victoire 32ème victoire et signe le meilleur bilan de l'histoire de la compétition dans son format actuel. Le leader a su dépasser les forfaits de Draper et Rudy, et a remporté un match dans la salle de l'Unicaja de Malaga en souffrant malgré avoir largement mené dans les trois premiers quarts. Llull (19 points et 8 passes) a mené l'attaque blanche, où Sergio Rodriguez, Reyes et Carroll ont également dépassé la dizaine de points. Les hommes de Laso affronteront lors du premier tour des playoffs le CAI Saragosse, dans une confrontation qui commencera le jeudi 29 ou le vendredi 30 au Palacio.

Carroll à la place de Rudy, qui n'a finalement pas pu tenir sa place, était a nouveauté dans l'équipe de Laso au Martin Carpena. Elle commençait le premier quart avec un Llull très actif en attaque, à la marque comme à la mène. 10 des 17 points du Real venaient de ses mains, dans un début de rencontre avec du rythme et des attaques rapides mais sans grande adresse face aux paniers de la part des deux équipes. La seconde faute de Mirotic était la note négative (11-17, 10ème).

Le Real s'est activé en attaque
Ce qu'ils n'avaient pas réussi au premier quart, ils le faisaient dans le second. Les Madridistas, dominateurs aux rebonds défensifs, démantelaient la défense andalouse à base de contres. A la 12ème, Diez offrait le plus gros avantage (13-22). Mais c'était un match de lutte et l'Unicaja répondait dans les trois minutes en laissant le Real sans point, ce qui lui permettait de raccourcir l'écart à la 15ème grâce à la paire Toolson-Calloway adroite de loin. L'arrière américain signait jusqu'à quatre trois-points à 100 % (15 points).

LES 11 JOUEURS DU REAL MADRID ONT OUVERT LEUR COMPTOIR POINT.

Le Real Madrid augmentait son niveau offensif dans le troisième quart et atteignait les 29 points. Tout d'abord par Carroll (7 points), puis par Mirotic et Llull, le Real répondait à la grande inspiration de Toolson (seulement un échec au tir sur ses 22 points). Un tir primé de Hettsheimeir leur permettait de rester au contact (51-54, 25ème).
Mais les Blancs contrôlaient le rebond, surtout offensivement avec 12 prises, et semblaient à l'aise sur le parquet du Martin Carpena. Un panier de Darden leur offrait 10 points d'avance à la 34ème (65-75). Avec un Unicaja dans les cordes, le Real n'arrivait pourtant pas à conclure. Emmenés par Calloway, Kuzminskas et Carner-Medley, les locaux revenaient à fort, à deux points même, alors qu'il ne restait que trois minutes à jouer (75-77, 37ème).

Frappe mortelle
La réponse madridista arrivait immédiatement, et faisait finalement tomber l'Unicaja qui continuait de toujours de compliquer les choses dans un final presque inexplicable, où les hommes de Laso mangeaient le temps avec des précipitations et permettaient à l'adversaire de disposer de trois possessions pour pousser le match en prolongation (83-86, 40ème). 32ème victoire pour un Real Madrid qui culmine en tête d'une saison régulière record.

Fiche technique :
UNICAJA DE MALAGA 83 (11+27+20+25) : Calloway (17), Toolson (24), Suárez (2), Caner-Medley (11) et Stimac (6) –cinq initial--; Urtasun (0), Vidal (0), Kuzminskas (5), Hettsheimeir (9), Vázquez (9), Todorovic (-) et Sabonis (0).
REAL MADRID 86 (17+23+29+17) : Llull (19), Carroll (11), Darden (2), Mirotic (6) et Bourousis (7) --cinq initial--; Reyes (11), Sergio Rodríguez (13), Díez (6), Mejri (7) et Slaughter (4).

12

Ailier fort

44

Pívot

Rechercher