EmiratesAdidas
Real Madrid - Maccabi Electra

Le Real Madrid va chercher à garantir son avantage du terrain pour les playoff à Tel Aviv

INFORMATION | 27/03/2014 | C. Trujillo | PHOTOGRAPHE: Ángel Martínez

Les Blancs se rendent sur le parquet du Maccabi, où ils avaient sceller leur accession pour le Final Four la saison dernière.
Ce n'est pas le moment de se relâcher. Le Real Madrid va livrer à Tel Avis l'une des batailles les plus attendues de son groupe (20h05). Après la victoire face au terrible CSKA et la prise de la première place la semaine dernière, il devra garantir son avantage du terrain pour les playoffs. Et cela passe par une victoire à la Nokia Arena face au Maccabi Electra.

Les hommes de Laso, qui lors de la dernière journée ont frappé un grand coup face à l'équipe russe, doivent répéter cela contre le troisième adversaire le plus dangereux du groupe (bilan de 7-4). Les deux équipes sont de vieilles connaissances, elles se sont même rencontrés la saison dernière en quarts de finale  pour une victoire nette 3-0 des Madrilènes qui les a catapulté au Final Four.

Cette saison, pour la première rencontre entre les deux clubs, ils ont montré des signes plus que savoureux au Palacio de los Deportes. Les deux forces s'étaient plus ou moins rendues coup pour coup, les détails étant aller en faveur des Merengues (74-68).

Big Sofo et sa défense difficile
Dans ce premier match, Rudy et Llull (respectivement 16 et 20 points) avaient fait penché la balance du côté du Real Madrid. Un succès qui permet toujours au Palacio de los Deportes d'être le seul parquet invaincu d'Euroleague. Mais il ne faut pas oublier que le danger était arrivé dès que Big Sofo était en piste. Lors de ses 18 minutes de jeu, Schortsanitis avait inscrit 15 points et connu une évaluation de 17. Lui et Pnini ont formé la paire la plus efficace dans l'antre madrilène.

LES BLANCS ONT LA DEUXIEME MEILLEURE DEFENSE D'EUROPE, AVEC UNE MOYENNE DE 70,5 POINTS ENCAISSES PAR MATCH.

En plus du pivot, le Maccabi a comme plus grande force son jeu ouvert et son bon pourcentage à trois-points, point sur lequel le Real n'est pas en reste (39,1 % contre 38,6 %). Les Israéliens tenteront d'insister sur ce gros point vert. Hickman (11,6 points), Smith (9,3) et Rice (9,5) peuvent faire beaucoup de dégât au tir primé.

Mais le talent blanc ne se limite pas à cela. Avec Rudy en état de grâce, MVP de la dernière journée et auteur en moyenne de 13,6 points dans le Top 16, les Blancs essayeront de freiner l'arsenal offensif des hommes de Blatt. L'ailier majorquin ne sera pas seul pour cela, Llull (12,5), Mirotic (11) et le Chacho (14,9) l'épauleront.

Ils arrivent dans cet état à la rencontre
Le Maccabi accueille le Real après avoir remporté ses sept dernières rencontres européennes à domicile. Pour autant, lors des cinq derniers matchs de Top 16, il en a perdu trois. De plus, il ne traverse pas la meilleure période en championnat, ayant même subi la plus grosse défaite de son histoire à la maison face à l'Hapoel Jerusalem (65-93).

Le Real Madrid de Laso arrive lui à la recherche de sa 20e victoire européenne de la saison en 22 rencontres. Ce serait la neuvième en déplacement. Une de plus lui assurerait encore un peu plus l'avantage du terrain pour les quarts de finale.

23

Deuxième meneur

5

Ailier

Rechercher