EmiratesAdidas
Acto de Iker Casillas con el BBVA

Casillas : "Comme capitaine, il faut demander du respect à tous les joueurs de l'effectif"

INFORMATION | 06/03/2014 | Diego Jabalquinto

Iker Casillas a été le protagoniste d'un événement organisé par BBVA durant lequel a été présenté un nouveau système d'évaluation des joueurs de football de la Liga. Le capitaine du Real Madrid a passé en revue toute l'actualité du club.
Ce que nous avons fait jusque-là, est ce que l'on nous demande. Être vivant et se battre dans les trois compétitions. Actuellement, notre position est privilégiée. Nous sommes seuls leaders, nous sommes en finale de la Coupe du Roi et sauf une hécatombe mondiale nous sommes en quarts de finale de la Ligue des Champions".

"Nous devons aller de match en match. Il ne faut pas spéculer sur qui peut arriver en finale de la Champion's ) Lisbonne. Désormais, il faut penser à faire un très bon mois de mars pour rentrer dans le dernier mois de la meilleure manière possible et ne dépendre que de nous-même".

Les causes de la remontée en Lige de l'équipe
"Ne pas baisser les bras. Le Real Madrid s'est toujours caractérisé par cela. Il faut toujours être au plus haut niveau, et ne pas se rendre. Second ne vaut rien. Entre nous, nous avons essayé de réduire la distance, mieux jouer et prêter plus d'attention à des actions comme celles défensives. Ca a donné comme résultat de se trouver où nous souhaitions il y a de ça sept mois".

Résultat du derby
"Je ne crois pas qu'il a créé des doutes. C'est un adversaire difficile et nous savions qu'il allait être dur, c'est un match important et nous l'avons terminé devant. Il faut donner la valeur de la première place. Il y a quelques mois, nous étions derrière. Nous avons réussi à remonter et nous sommes où nous voulons. Nous devons défendre cette place toutes les semaines".

LE REAL MADRID S'EST TOUJOURS CARACTERISE POUR NE PAS BAISSER LES BRAS.

"Premièrement, comme capitaine, je crois qu'il faut demander du respect pour tous les joueurs de l'effectif, quel que soit leur poste. Ce n'est pas une question de qui doit jouer. Il y a un entraîneur qui prend des décisions et il faut les accepter. Ce que te donne Carvajal, Arbeloa ne te le donne pas et ce que te donne Arbeloa, Carvajal ne te le donne pas. Pareil avec Marcelo et Coentrão. Ce sont des joueurs différents mais nécessaires dans un effectif comme le Real Madrid. Je te parle de latéraux, mais c'est c'est pareil pour les autres postes".

Alternance à la titularisation
"Si le Mister a décidé que je joue la Coupe et la Champion's, ce que je souhaite c'est le faire du mieux possible pour aider l'équipe et être bien. C'est une réalité de quelques mois et nous n'allons pas toujours être avec ça. Jusque là, le Mister a opté pour Diego en Liga et il le fait très bien. Nous sommes leaders par nos propres mérites et Diego y est pour beaucoup".

"Sous-estimé, non. Quand je vais dans la rue, je reçois toujours des signes de soutien. Pour moi, cela a une valeur très importante. Surtout, tu dois te sentir valorisé par toi-même. Faire une analyse rapide, je ne sais pas ce que cela vaut. Je crois qu'il me reste facile cinq années devant pour jouer. Que l'évaluation, les autres la prennent".

Objectifs de la saison
"A l'heure actuelle, le Mondial est dans quasi-trois mois. C'est un événement fantastique mais aujourd'hui la réalité et le quotidien est le club. Le plus important est de remporter des titres avec le Real Madrid. Je suis sûr que si nous décrochons la Decima, beaucoup de joueurs du Real Madrid seront au Mondial. Actuellement, je pense exclusivement au club".

"Je n'aime pas parler des quarts de finale même si la qualification est presque acquise. En quarts de la Champion's, il y a de très bonnes équipes et bons joueurs. Il peut y avoir des duels très intéressants et je crois que tous le seront".

Le futur de la Sélection
"Nous parlons de beaucoup de choses et, parmi elles, c'est de cette génération et du temps que nous passons ensemble. Malheureusement pour tout le monde, la retraite ne va pas arriver. Je crois que les vétérans, nous nous sentons bien. Je crois que le jeu de la sélection n'a pas changé ces dernières années. Ceux qui arrivent s'intègrent bien et ceux qui y étaient déjà s'y sentent bien".

Départ de Puyol de Barcelone
"La décision qu'a prise Puyol est réfléchie. A aucun moment il ne quitte le football. Il considère que le moment de changer d'air est arrivé pour vivre de nouvelles expériences. C'est un grand coéquipier et professionnel. Nous voulons le voir heureux et qu'il aille où il aille pour être bien".

Début de Diego Costa
"C'est difficile quand tu as toutes les caméras braquées sur toi. Lui était bien et heureux d'avoir débuté, et ce qu'il souhaite c'est de continuer. Il sait qu'entrer dans la liste est difficile et ce qu'il faut faire ces mois-ci c'est de travailler pour tenter et ensuite, le Mister décide". Pour finir, questionné sur les déclarations de José Mourinho, il a assuré : "Qu'il éclaircisse cela en Angleterre. Je n'ai aucune idée que ce qu'il a dit ni à quoi il se réfère".

Rechercher